17 oct. 2013

Pép..laire l’exemp..ère (ou, c’est quand la fin de l’immunité de Hollande ?)



En décembre 2006, lors d’une émission de Karl Zero sur le « club du net aol » Hollande était questionné sur le rôle de la première dame de France. Il disait notamment à propos de Bernadette Chirac : « Il n'est pas question de donner une quelconque responsabilité à une conjointe que l'on a pas élu. Pour moi Bernadette Chirac est une conseillère générale du canton de Corrèze... On élit un homme, une femme, on n'élit pas son conjoint ». Pour une fois, je suis tout à fait d’accord avec lui !. Je ne veux pas payer les voyages, le personnel et le train de vie de sa maitresse Madame Trierweiler avec mes impôts. Et en plus je ne suis pas d’accord pour que Madame Trierweiler rencontre à mes frais un couple de lesbiennes sud-africaines.

Qui est Valérie Trierweiler ? Elle n’est pas l’épouse de Hollande, elle n’est pas non plus sa concubine (pas de Pacs, pas de déclaration d’impôt commune) et pourtant elle vit aux crochets de l’état. Un policier du Service de protection des hautes personnalités coûte 71 000 euros par an et par fonctionnaire (chiffre de la Cour des comptes) aux contribuables auxquels s’ajoutent le salaire et les frais annexes, soit 40 000 euros. Or, le plus jeune des enfants de Valérie et de Denis Trierweiler a une escorte de deux policiers qui se relaient chaque jour pour l’emmener au collège dans leur voiture de service. Il a pourtant un père et une mère qui ont des moyens pour assumer cette charge. Pour quelle raisons, est-ce aux contribuables à prendre en charge cette dépense de 220 000 euros par an.

Combien coûte Trieweller ?
Non seulement le fils cadet est pris en charge par l’état, mais il semblerait également que l’ex-mari de la maitresse de Hollande serait sous la protection du Groupe de sécurité de la présidence de la République (GSPR). On a assez reproché à François Mitterrand d’avoir fait prendre en charge par l’État la vie de sa maitresse et de sa fille cachée pendant 14 ans aux frais de l’état. Aujourd’hui, bien que tout se sache plus vite, les médias continuent à couvrir le détournement des deniers de la république. Décidemment, les présidents de gauche ont toutes les audaces et tout le monde trouve cela normal, moi non et je ne dois pas être le seul.

Valérie Trierweiler  dispose à l’Elysée de bureaux et de personnel (chauffeurs, gardes du corps, collaborateurs, équipe d'experts en communication) qu’Hollande a pris soin de mettre à son nom, mais personne n’est dupe. Guillaume Larrivé, député UMP a interrogé Jean-Marc Ayrault, lors de questions au gouvernement  sur le coût, pour les finances de l'État, des collaborateurs affectés au service de Madame Trierweiler. Il avait aussi été question du site internet officiel de Madame Trierweiler ainsi que du personnel et des rémunérations des agents à son service.
Un mois et demi après,  Matignon finit par répondre (c’est plutôt long!): « Cinq collaborateurs sont affectés au service de Madame Valérie Trierweiler : deux agents contractuels et trois fonctionnaires mis à disposition de la Présidence de la République. Le total des rémunérations mensuelles nettes de ces cinq personnes est de 19 742 €. Et Ayrault rajoute (alors qu’on lui a pas demandé de comparer). A titre de comparaison, huit collaborateurs étaient affectés au service de la Première Dame, Madame Carla Bruni-Sarkozy, en janvier 2012 pour une rémunération mensuelle nette globale de 36.448 €. A celle-ci s'ajoutaient tous les mois les facturations de deux prestataires externes assurant pour la Première Dame la gestion d'un site internet pour un montant de 25 714 €, soit une dépense mensuelle totale de plus de 60 000 €. »

 Or, Jean Marc Ayraut ment, en effet sitôt après l'élection de Hollande, Carla Bruni injuriée par Valérie Trierweiler (comme d’ailleurs toutes les ex-premières dames à l'exception de Danièle Mitterrand), déclarait à VSD  « On m’a beaucoup critiquée, mais moi, au moins, je n’avais que deux personnes à mon cabinet, et je n’intervenais pas quand un papier me déplaisait». Cette information a même été confirmée par le chef de cabinet de Valérie Trierweiler, le journaliste  Patrice Biancone,  recruté pour diriger ( et pour réparer les bourdes de la patronne) les quatre personnes mises par l'Élysée à son service pour sa communication personnelle. Il disait au journal « Le Monde » le 20 mai 2012 : « le cabinet de Valérie Trierweiler compterait "4 à 6 personnes"... Sans compter les officiers de sécurité » Il est le seul collaborateur de Mme Trierweiler venu de l'extérieur, la compagne du président ayant décidé de garder à ses côtés les deux personnes qui s'occupaient du secrétariat de Carla Bruni-Sarkozy. "Une autre personne, déjà présente à l'Elysée, pourrait venir renforcer l'équipe"
Quant au salaire de 19 742 € pour 5 personnes soit 3950 euros par personne, c’est encore un mensonge de Matignon car en 2010, la moyenne des salaires des communicants étaient de 7043 euros. Il serait étonnant que Patrice Biancone émarge à un si petit salaire. Quant au salaire de 36.448 € pour les deux personnes de la communication de l’ex-première dame, Matignon ne nous fera pas croire qu’elles gagnaient autant que le président de la République. Quant au coût du site de Valérie Trierweiler, pas de réponse de Matignon.

Carla Bruni-Sarkozy possédait déjà son site en tant que chanteuse. Quel rapport y a t’il entre le site de l'ex Première Dame de France (composé de 3 parties : l’une pour la 'Fondation Carla Bruni-Sarkozy sous l’égide de la « Fondation de France », la seconde pour son rôle d’ambassadrice du « Fonds Mondial de Lutte contre le Sida » et la troisième pour son action de Première Dame) et aujourd’hui ce site de l’Elysée à la gloire d'une journaliste "compagne" de François Hollande et qui n’a aucune mission de qui que ce soit?
En septembre 2012, Valérie Trierweiler s'est auto proclamée « ambassadrice de la fondation Danielle-Mitterrand » qui est censée outre l'accès à l’eau pour tous, défendre les Droits de l'Homme . Valérie Trierweiler n'est dépositaire d'aucune autorité publique. Elle n'est pas non plus chargée d’une mission de service public. Si l’on résume,  cette dame coûte aux contribuables environ 60 000 euros par mois , soit 720 000 euros par an (pour ses 5 communicants et pour son fils), ne sont pas comptés dans ce montant ses frais de bouches, sa garde-robe, ses voyages, sa protection rapprochée, ses chauffeurs et le coût de protection de son ex-époux.    

Le gouvernement est pris au piège de ses mensonges en avouant le budget de dépenses de la maitresse de Hollande. Un aveu pur et simple de détournement de fonds publics à des fins privées. Cette réponse officielle du 1er ministre est la preuve des malversations de François Hollande !
Au fait ! Est-ce que le couple présidentiel va faire une déclaration d'impôts commune pour l'année 2013, et payer l'ISF? Ou Pépère, l'illusionniste va-t-il de nouveau se déclarer célibataire? Quel suspense...

La plainte de Xavier Kemlin
Xavier Kemlin est le petit-fils de Geoffroy Guichard le créateur du groupe Casino. Il s’est fait connaître des médias, en 2011, quand il entama une grève de la faim, dans sa voiture, devant le siège de Casino, afin de défendre les salariés et obtenir la démission du Conseil d’Administration de l’époque. C’est lui aussi qui a obtenu que l’ex-Pdg de la Société Générale Daniel Bouton, comparaisse lors du procès de Jérôme Kerviel (Voir : Kerviel ou lajustice à 2 vitesses). Il dénonça au cours du procès l’absence des vrais responsables que furent l’AMF (Autorité de régulation des marchés), ou encore la direction de la Société Générale, véritables responsables des pertes colossales, supportées par les petits actionnaires et les clients de la Banque.

Mais Il est peu connu en France, ses actions sont boycottées par les médias…. Et ce n’est pas sa dernière provocation qui va lui ouvrir les portes des plateaux télé et des rédactions… il a tout simplement décidé de porter plainte contre Valérie Trierveiler pour détournements de fonds publics. Après un 1er échec (sa première plainte a été rejetée), il vient d’en déposer une seconde le 30 avril 2013 avec constitution de partie civile. Cette dernière a été acceptée et a donné suite à la nomination du juge Le loire chargé d’instruire l’affaire.
Ceux qui pouffaient de rire au début commencent à rire jaune, car le plaignant est déterminé à mener l’affaire à son terme. Hollande est trés embarrassé par cette affaire car bien que les médias n’en n’ont pas parlé, beaucoup de français sont au courant. Et si l’affaire aboutit, Pépère est coincé et n’a que deux solutions:

·         Soit il laisse Mme Trierveiler être mise en examen pour recel de détournement de fonds publics puisqu’elle n’a aucun lien avec lui (ni marié, ni pacsé, ni concubin),

·         Soit Hollande déclare qu’il est en concubinage avec Valérie Trieweller, ce qui est notoire depuis six ans, et il peut être accusé de fausse déclaration de patrimoine et de fausse déclaration fiscale …, ce qui le rend inéligible.

Xavier Kemlin est peut être l’homme qui va abréger le mandat de François Hollande et faire un cadeau aux 75% de Français qui n’en veulent plus à la tête de l’état.
Il semble que pour l’instant, Hollande ait opté pour une 3ème méthode, faire le mort et jouer l’intimidation envers le plaignant. En effet Xavier Kemlin a adressé un message en octobre au site d’une bloggeuse « la révolte »..Il indique avec amertume que rien n’a été fait par la justice alors que Valérie Trierweiler aurait du être convoquée devant le juge en septembre. Il confie être harcelé par "les RG et le service Action" au point de craindre pour sa vie : « que vont-ils inventer pour me décrédibiliser ou m'éliminer ? »

Voici le message de Xavier Kemlin : « je comprends mieux la France : Maintenant que je sais que 75 % des journalistes votent à gauche et que les journaux et les journalistes bénéficient d’avantages fiscaux biens supérieurs aux communs des mortels dont je fais partie ( mortel sans doute plus vite avec les RG et le service action ) aux fesses !!!???
Que vont ils inventer pour me décrédibiliser ou m'éliminer ? en tout cas ça à l'air d’être la patate chaude ma plainte car à ce jour aucun juge d'instruction nommé et ça va faire 3 mois !!! j'ai confiance dans la justice de mon pays, disait  Maitre A  Buffard, son avocat, en rigolant !

©Calculette pour www.revolte-exprimetoi.com

Hollande n’est pas tranquille car cette affaire peut lui attirer des ennuis, des soupçons de fraude fiscale circulent sur le net depuis longtemps.

Hollande a peur

Tout d’abord, comme tout présidentiable, Hollande a fait une déclaration de patrimoine parue au Journal Officiel, or ce document présente un « os » (découvert par la bloggeuse Calculette). Hollande a tout simplement omis de mentionner "certifiée sur l'honneur sincère et exacte", ce qui est passible d’inégibilité. Quand on voit aussi les suspicions sur son patrimoine, on comprend pourquoi il a omis de certifier sur l’honneur. Il a déclaré (publiée au Journal officiel du 11 mai 2012), un patrimoine de 1,17 million d'euros, soit en dessous du seuil de l'impôt sur la fortune, qui est de 1,3 million d’euros. Depuis, "ça n'a pas changé", hormis un compte courant à la Société générale passé de 2 790 euros "à 5 500 euros", indique-t-on à l'Élysée.(Il devrait avoir plus, il a tout gratuit)

déclaration fiscale pas trés normale de Hollande
Hollande est pauvre, mais par omission. Son patrimoine de 1,17 M€ est composée :

·         Une maison à Mougins (Alpes-Maritimes) de 130 m² pour 800.000 euros (Selon la Chambre des notaires, sa valeur serait de 1.380.000 euros)

·         Deux appartements à Cannes de 80 m² pour 230.000 euros (valeur Chambre des notaires: 392.000 euros) et de 54 m² pour 140.000 euros (valeur Chambre des notaires: 264.000 euros)

·         Divers meubles d'une valeur de 15.000 euros (Même pas le minimum retenu par les assurances pour un deux pièces)

·         Un contrat d'assurance-vie à la Société générale de 3500 euros

·         Trois comptes courants, dont un à La Banque postale crédité à 4960,73 euros

Mais apparemment, il n’a pas tout dit, le bruit cours qu’il possède également des biens immobiliers à Londres au 6 Thomas More Stree d’une valeur estimée à 2.622.060€. Il a oublié aussi sa SCI « La sapinière » au Capital de 914.694€, de location de biens immobiliers et de terrains dont le siège social est 28 avenue Duquesne 75007 Paris. Où lui et Ségoléne possèdent différents biens, SCI au CA environ de 218.000€ annuel. Nous arrivons donc à 4.658.060€ pas mal pour un président normal.
C’est sans compter les biens de Valérie Trierweiler (elle serait l’héritière de la Banque Massonneau vendue au Crédit de l’Ouest) qu’il aurait dû rajouter (obligation de faire une déclaration commune pour l’ISF), puisqu’ils sont concubins notoires depuis 6 ans). Oubli, erreur ou omission, peu importe, les services fiscaux pourtant si prompts à redresser les fraudeurs semblent particulièrement figés.
La déclaration de Hollande entachée par un oubli
Il est étonnant que ni le Conseil constitutionnel ni la Commission pour la transparence financière de la vie politique (voir encadré) ne semblent avoir relevé ce grave manquement à la Constitution de nature à invalider la candidature et l'élection de François Hollande ! Le texte de loi est pourtant précis : 

« Dans les deux mois qui suivent son entrée en fonction, le député [NDLR : en l’occurrence "le Président"] est tenu de déposer auprès de la Commission pour la transparence financière de la vie politique une déclaration certifiée sur l'honneur exacte et sincère de sa situation patrimoniale concernant notamment la totalité de ses biens propres ainsi que,(…) »
Publiée au Journal Officiel JORF n°0110 du 11 mai 2012 page 9000 , la déclaration de situation patrimoniale de François Hollande n'a pas été certifiée  "sur l'honneur, exacte et sincère" ! Et pour cause ! me direz-vous ...

Encore une fois le Conseil constitutionnel n’a pas fait son boulot. En tout cas, toutes ces affaires montrent qu’il y a un fort lobby de gauche qui musèle toutes les affaires. Sarkozy et la droite n’en profitent pas.

Hollande, dites-nous la vérité
Il n’y a jamais eu autant d’affaires de financements occultes du PS que pendant les 13 ans de gouvernance du parti par François Hollande. Il n’a jamais pu montrer une quelconque autorité et cela a été la débandade dans nombre de fédérations départementales (voir Hollande tire les ficelles de la justice). Martine Aubry a bien essayé de faire le ménage, quand elle a pris la suite, mais de guerre lasse elle a dû abandonner. Elle disait : « Couille molle, enfoiré, niveau zéro de la politique » ( dans les couloirs du PS.Propos rapportés par l’Express) . « A mon arrivée en 2008, le Parti était un champ de ruines. Je vais devoir déboucher les chiottes moi-même … On lui a confié le PS, il nous a rendu la SFIO…. Nous n’étions pas crédibles pour les Français…C’est un homme de coups, il n’est jamais  sur le fond. Sous Jospin, il n’était pas au gouvernement et ne se sentait pas au niveau »

Quand je vois Hollande s’ apitoyer à la télévision en Afrique du sud cette semaine devant la photo d’un enfant noir tué pendant les émeutes de Soweto à l’époque de l’Apartheid, je ne peux m’empêcher de penser à cette petite fille de 4 ans et demi, dont le père a déposé plainte contre le trio Lang/Moscovici/Hollande (voir Hollande tire les ficelles de la justice) pour complicité de viols en réunion et non assistance à personne en danger. Cette gamine a servi d’objet sexuel et depuis elle en est morte de MST sans aucun soin. Il est normal que son père réclame justice. Monsieur Hollande, j’en ai assez de vos mensonges.

 Encadré :
Encore une commission qui sert à rien

Cette Commission (Commission pour la transparence financière de la vie politique) a la mission de contrôler les déclarations de patrimoine de plus de 6 000 personnalités (ministres, députés, sénateurs, députés européens, principaux élus locaux et dirigeants d’organismes publics) afin de vérifier qu'elles ne s'en mettent pas plein les poches entre le début et la fin de leur mandat. Créée en 1988, la commission est donc capable de suivre l'évolution du patrimoine d'un élu au cours de sa carrière politique. Ils doivent déposer dans les deux mois de leurs prises de fonctions leurs déclarations de patrimoine, mais  il y a de nombreux oublis.

Entre le 1er décembre 2009 et le 19 décembre 2011, 25 % des élus régionaux, 9% des élus départementaux et 13% des sénateurs, soit un total de 199 élus avaient oublié. Depuis décembre 2011, chaque oubli est désormais signalé au parquet. Ceux qui ont oublié risquent donc une sanction d’un an d’inéligibilité et une amende de 15 000 euros, mais on demande à voir. Bonne nouvelle aussi, la Commission peut, depuis la réforme du 14 avril 2011, demander les déclarations d’impôt sur le revenu ou sur la fortune.

En 23 ans d’activité, la Commission a transmis 12 dossiers au parquet, qui ont tous donné lieu à un classement sans suite. Bravo, on comprend pourquoi Cahuzac a caché pendant plus de 20 ans son compte à l’étranger.
Une dernière brève: depuis fin 2011, la commission vient d'annoncer cette semaine avoir déposé 1 dossier au parquet.

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire