28 févr. 2014

Tout est bon dans le cochon...


Cette semaine, grâce à Hollande en visite au Salon de l’agriculture, nous avons droit à des infos de première importance de la part des médias. Tout d’abord,  nous avons appris qu’il a failli ne pas se rendre Porte de Versailles pour l’inauguration du Salon. En effet, il a passé la nuit à veiller avec ses principaux conseillers car il se posait une question: devait-il y aller ou pas ? that is the questionl ! Les paysans vont-ils le huer, ou lui lancer quelques victuailles. Finalement, il se décida à affronter les agriculteurs (sans son casque) et il a bien fait car le gros a pu manger et boire « à l’oeil » et il ne s’est pas géné. Autre info : Goasguen a-t-il vraiment appartenu à des mouvements d'extrême-droite ? Vous voulez mon avis, on s’en fout !. Cette semaine Michel Sapin, le ministre du travail, s’y est mis aussi : « Je souhaite moins de chômeurs à la fin de l'année, je compte poursuivre la lutte grâce à la boîte à outils et au pacte de responsabilité pour relancer la machine ». C’est vrai que vu de l’hexagone tout va bien en France, les sportifs ont ramené 15 médailles de Sotchi, le fils Zidane prénommé Enzo est appelé en équipe de France, que des bonnes nouvelles. Bruxelles peut raconter ce qu’il veut, ce n’est pas ça qui va nous gacher notre joie. Culbuto et Moscovessie sont confiants, donc y a pas de mouron à se faire, le capitaine et son second tiennent bon la barre. Et bien moi, j’ai décidé, cette semaine, de vous distiller des infos différentes.

Chapeau Hollande, le bateau coule, mais tout va bien
Il faut bien reconnaître à Hollande, qu’il a réussi à terrasser son « véritable adversaire, le monde de la Finance », et même avec un certain succès par la chute de 77% des investissements étrangers en 2013. Il a déclaré que la France «n’a pas peur des capitaux », c’est vrai, ce sont les capitaux qui ont peur de s’investir en France. Pour faire bonne mesure, Bruxelles vient de prévenir que  la France ne pourra pas revenir sous la barre des 3% de déficit en 2015 comme promis. On sera même loin des 2,8 % prévus par Pépère et Mosco à L’UE quand ils avaient obtenu l’an dernier un  report d’échéance. Le déficit annoncé par Bruxelles devrait être de 4% en 2014 et 3,9% en 2015. Même tendance pour l’endettement qui se rapprochera des 100%. La France est le seul dans ce cas dans la zone Euro, les prévisions des autres états sont nettement meilleures.

Moscovici, notre menteur numéro 2 a tout de suite réagi en assurant que la France ne négociera pas de délais supplémentaires parce qu’elle maintiendra son cap grâce au pacte de responsabilité qui est, parait-il très apprécié des européens. Bruxelles a été patient, mais nos partenaires européens n’ont plus confiance dans l’équipe de gugusses qui dirigent la France. L’Europe pourrait mettre la France sous tutelle, ce qui signifierait que les taux d’intérêt ne seront plus garantis. Tout cela tiendrait en équilibre si le pacte de compétitivité et de responsabilité s’appliquait, mais personne n’est dupe. Hollande peut s’agiter comme il veut, mais avec ou sans le pacte, ce ne sera pas suffisant.
Bruxelles en a assez de jouer au poker menteur.

Le chômage va s’inverser fin 2014 !
Il y a, à fin 2013, un total de 5.528.900 de chômeurs en France métropolitaine (5.854.200 avec les DOM/TOM). Cela correspond à une hausse de 343.000 sur un an, soit +6,6%, mais Sapin continue à nous dire que tout va bien, la hausse du chômage ralentit. L’Élysée n’avait pas manqué de se réjouir de cette baisse de l’augmentation en estimant qu’« un premier résultat est acquis» et que « les chiffres publiés confirment que la bataille pour l’emploi peut être gagnée ».

Il est pourtant facile de faire les calculs. L’insee nous informe qu’il y a 28,3 millions d’actifs en France et 5.528.900 de personnes au chômage dans les 4 catégories (Vous remarquerez que l’on oublie systématiquement les DOM/TOM afin que les chiffres soient moins catastrophiques). Sur ce total des actifs, il faut retirer les fonctionnaires ou assimilés (7 millions) qui ne risquent pas de pertes d’emplois et qui ne cotisent pas, les entrepreneurs individuels (2,3 millions) qui n’y ont pas droit non plus et qui ne cotisent pas et ensuite les gérants de sociétés qui n’ont pas le droit aux indemnités chômage, mais qui payent toutefois les cotisations. Cela nous donne 5.528.900 millions de chômeurs pour 19 millions d’actifs soit un taux de 29% (qui passe à 31% si l’on inclut les DOM/TOM).

Le gros mensonge de Hollande et de Fabius sur la Syrie
Une étude du Massachusetts Institute of Technology (MIT)  affirme que le massacre chimique d'août 2013 a été perpétré depuis une zone rebelle, contredisant les affirmations de la France et des Etats-unis.
Le 4 février dernier, Laurent Fabius était invité par l'Essec à s'exprimer sur le dossier syrien. Un jeune homme se présentant comme journaliste indépendant pour l'Agence Info libre interroge le ministre sur le rapport MIT selon lequel, affirme le journaliste, « Bachar el-Assad ne serait pas à l'origine de l'attaque chimique de la Ghouta » Cette attaque chimique, survenue le 21 août dernier dans la banlieue de Damas, qui a fait des centaines de morts, avait été le prétexte pour Hollande et Obama, de lancer des raids aériens contre le régime syrien. « Pouvez-vous aujourd'hui devant cette assemblée reconnaître que vous vous êtes trompés sur cette situation et présenter vos excuses ? » demande alors le jeune homme. Stupeur et murmures puis, en guise de réponse gros mensonge et langue de bois « Certainement pas », répond Laurent Fabius, « Il y a eu une enquête des Nations unies qui ont diligenté beaucoup d'experts et qui ont établi de la façon la plus ferme qu'il y avait eu un massacre chimique (...) qui trouvait son origine dans les gens du régime »

Les accusations de ce jeune journaliste ne sont pas sans fondement. Si le rapport final de l'ONU, remis en décembre dernier, confirme l'existence de preuves flagrantes et convaincantes de l'utilisation d'armes chimiques dans la région de la Ghouta, il n'accuse nullement le régime syrien, encore moins les rebelles, les inspecteurs onusiens n'étant pas mandatés pour le faire.  Pourtant Bachar el-Assad est en revanche incriminé par les services de renseignements américains et français, par des rapports publiés respectivement le 30 août et le 3 septembre 2013, pour justifier publiquement des frappes occidentales à venir.
Les conclusions des services de renseignements américain et français sont aujourd'hui remises en cause par le rapport du MIT qui affirme que les attaques chimiques ont tout simplement été lancées depuis une zone tenue par les rebelles syriens. La conclusion la plus importante est que les roquettes tirées avaient toutes les caractéristiques de missiles de type Grad, de courte portée de 2km (or les positions syriennes étaient à plus de 10km), sur lesquels étaient fixés les barils de gaz. Une conclusion que François Géré, directeur de l'Institut français d'analyse stratégique (Ifas), juge "crédible", d'autant plus qu'elle est évoquée par le rapport final de l'ONU sur l'attaque de la Ghouta.

Il n’y a pas non plus de preuves flagrantes que ce soient les rebelles qui ont lancé cette attaque. En tout cas notre « Chef de guerre » voulait engager la France dans une nouvelle aventure. S’il n’avait pas été laché par Cameron, puis par Obama et si Poutine n’avait pas réagi, notre « Naboléon » aurait lancé la France dans sa 3ème guerre. Moi, je vous dis : cet homme est inconscient et dangereux.
Bien sûr, côté presse française pas un mot… Ne parlons même pas des journaux télévisés.

Aujourd’hui, la Syrie est infestée par les islamiques d’Al Quaida. D'ailleurs l'Angleterre entre autres a arrêté ses fournitures d'armes aux insurgés du fait que l'on ne sait pas vraiment dans quelles mains elles tombent. Il n’y a que la France, enfin plutôt Culbuto qui continue à soutenir les rebelles aujourd’hui.

Poils aux dents
Une étude russe, validée par des chercheurs américains, tendrait à prouver que les OGM stériliseront l'humanité au bout de 3 Générations. On soupçonnait déjà que la perte de la fertilité était au nombre des graves dégâts occasionnés par les OGM, une étude récente va dans ce sens.

Menée conjointement par l'Association Nationale pour la Sécurité Génétique et l'Institut de l'Ecologie et de l'Evolution, cette étude russe a duré deux ans, avec pour cobayes des hamsters de race Campbell, une race qui possède un taux de reproduction élevé. Les hamsters ont été nourris pendant deux ans de manière classique, à l'exception de certains d'entre eux qui ont été plus ou moins nourris avec du soja OGM (importé régulièrement en Europe) résistant à un herbicide.
Quatre groupes de cinq couples ont été constitués: le premier a été nourri avec des aliments qui ne contenaient pas de soja, le second nourri au soja conventionnel, le troisième a été alimenté avec un complément de soja OGM et enfin le quatrième groupe a été nourri pratiquement qu’avec du soja transgénique.

A la fin de la première phase, les quatre groupes ont eu en tout 140 petits. En deuxième phase, les petits, devenus adultes,  ont été accouplés. Les nouvelles paires de la deuxième génération ont, elles aussi, eu des petits, créant de fait la troisième et dernière génération de cobayes. A la 3ème génération, il y a eu 52 naissances dans le groupe qui n'ont pas consommé du tout de soja, 78 dans celui qui a consommé du soja conventionnel, 40 petits, dont 25% sont morts dans le groupe qui a reçu un complément de soja OGM et dans le groupe qui a mangé le plus de soja génétiquement modifié, une seule femelle a réussi à donner naissance à 16 petits, dont 20% sont morts  .
Ces derniers hamsters nourris au soja OGM, n'ont plus été capables de se reproduire... Mais une autre surprise de taille a été observée: certains de ces hamsters issus de la troisième génération se sont retrouvés avec des poils ... dans la bouche, un phénomène d'une extrême rareté.

En France, la culture du soja n’est pas encore autorisée, mais l’importation du soja transgénique l’est depuis longtemps pour la nourriture des animaux.
Monsieur Jourdain faisait de la prose sans le savoir et aujourd’hui les français mangent des aliments avec OGM et produits chimiques sans le savoir. Il n’est qu’à consulter le site de greenpeace France pour s’apercevoir que les produits que vous achetez sont loins d’être sains. Même si la France interdit encore les plantes OGM dans les champs, ils sont omniprésents dans les assiettes. On peut en effet les trouver directement en aliments, mais aussi indirectement dans de nombreux produits issus de l’élevage des animaux. N’oublions pas non plus que l’agriculture industrielle utilise en masse des pesticides et des engrais chimiques de synthèse toxiques qui polluent l’eau et le sol. La France est particulièrement « accro » puisque c’est le premier pays consommateur d’herbicides, de fongicides et d'insecticides en Europe et le 3ème au monde !

 Greenpeace vient de mettre en ligne sur son site internet la liste des aliments quotidiens (Cliquez ici) dans lequel les OGM se retrouvent sous la forme d’ingrédients et/ou d’additifs.
http://guide-ogm.greenpeace.fr/guideogm.pdf

La conclusion est : ne vous fiez pas aux labels AOC ou labels rouges, ne mangez que bio.
Car l'ennui, au fond, c'est que nous tous, les consommateurs, sommes au bout de cette chaîne alimentaire: alors finalement dans l'histoire, qui sont réellement les cobayes?
 

Les anciennes colonies payent un impôt à la France
Lorsque la France, en 1958, proposa à ses colonies africaines de leur accorder l’indépendance en 1960, la Guinée de Sékou Touré choisit de sortir de suite de l'empire colonial français. Cela ne plut pas à nos politiques et le gouvernement demanda à ses fonctionnaires en place en Guinée de détruire tout ce qui représentait les avantages de la colonisation française. Trois mille Français quittèrent le pays, en prenant tous leurs biens et détruisant tout ce qui ne pouvait pas être déplacé: les écoles, les crèches, les bâtiments de l'administration publique furent détruits, les voitures, les livres, les médicaments, les instruments de l’institut de recherche, les tracteurs ont été écrasés et sabotés; les animaux dans les fermes furent tués, et les nourritures entreposées furent brûlées ou empoisonnées.

Le but était d'envoyer un message clair à toutes les autres colonies. La peur s’empara des Élites Africaines, et après ces événements aucun pays ne suivit l'exemple de Sékou Touré. Un seul tenta de trouver un compromis avec la France, Sylvanus Olympio, le 1er président du Togo. Il trouva une solution susceptible de calmer les Français : il refusa de signer le pacte colonisation proposé par De Gaulle, mais accepta en contrepartie de payer une dette annuelle à la France pour les soi-disant avantages obtenus lors de la colonisation française.
Toutefois, le montant estimé par la France était si lourd que le remboursement annuel était proche de 40 % du budget du pays en 1963. Olympio décida alors de sortir du système monétaire imposé par la France le franc FCFA et créa une monnaie togolaise. Le 13 Janvier 1963, trois jours après qu’il ait commencé à imprimer les nouveaux billets, une escouade de soldats s’empara du pouvoir et tua le 1er président élu de l'Afrique indépendante : Olympio fut exécuté par un ex Légionnaire français, le sergent de l'armée Etienne Gnassingbé qui, au passage, reçu à ce moment une prime de 612 dollars de l'ambassade française locale pour sa mission. Le nouveau pouvoir togolais accepta le pacte, mais la France conserva le principe de taxer les anciennes colonies.

Plus tard, d’autres chefs d’état ont eu des vélléités d’indépendance comme Modiba Keita (1er président du Mali) renversé par Moussa Traoré (ex-légionnaire français), David Dacko (1er président de la République centrafricaine). fut renversé par Jean-Bedel Bokassa, (ex légionnaire français), Maurice Yaméogo (1er président de la Haute-Volta,  aujourd'hui  Burkina Faso, tué par Aboubacar Sangoulé Lamizana, (ex légionnaire français), Hubert Maga, (1er président du Bénin) renversé par Mathieu Kérékou, (ex-légionnaire français),... la France usera à nombreuses reprises de mercenaires anciennement affiliés à la légion étrangère pour réaliser des opérations coup de poings contre les présidents nouvellement élus.
Et aujourd’hui, cette situation perdure, 14 pays africains sont obligés par la France , à travers le pacte colonial , de mettre 65% de leurs réserves à la Banque de France sous le contrôle du ministère des finances français. En 2014, le Togo et 13 autres pays africains doivent encore payer la dette coloniale en France . Et gare à ceux qui refusent de payer. Ce système est dénoncé par l'Union européenne, mais la France n'est pas prête à se passer de ce système colonial qui lui offre une trésorerie permanente d’environ 500 milliards de dollars en provenance de l’Afrique. Lorsqu’un état souhaite utiliser ses fonds, il ne peut en utiliser que 20% de son dépôt (car le reste est joué en bourse par l’état français à son profit !), au-delà, la Banque de France lui fait un prêt avec intérêts après accord du ministre des finances... français. C’est par ce biais que l’état français s’enrichit sur le dos des africains.

En contrepartie, ces états africains ont droit à la protection de la France. Cela expliquerait sans doute la rapidité de Culbuto à intervenir en Afrique. Cette protection n’est pas si amicale que l’on veut bien nous le dire.
L’accord qui lie la France n’est pas seulement monétaire, le contrat liant la France à ses anciennes colonies, c’est aussi la coopération, la monnaie, le franc CFA, le système éducatif français, les ententes militaires et les préférences commerciales. (Voir encadré).

Jusqu'à quand vont-ils payer ? Le seul homme politique français à avoir parlé du sujet a été Jacques Chirac qui disait que ce serait justice de rendre cet argent aux africains (Voirvidéo).
A titre de comparaison historique, la France a fait payer à Haïti l'équivalent moderne de 21 milliards de dollars de 1804 à 1947 ( près d'un siècle et demi ) pour les pertes causées aux marchands d'esclaves français suite à l' abolition de l'esclavage et à la libération des esclaves haïtiens. Les Pays africains paient la taxe coloniale depuis  50 ans.

Est-ce cela la Françafrique que Hollande voulait arrêter ?
Voilà une belle page de l'Histoire de France !
 

Encadré :
France Afrique : Un contrat à sens unique

Voici les 11 principales composantes du pacte de colonisation toujours en vigueur aujourd’hui qui concerne le Bénin, Burkina Faso, Guinée- Bissau, Côte-d'Ivoire, Mali, Niger, Sénégal, Togo, Cameroun, République centrafricaine, Tchad, Congo-Brazzaville, la Guinée équatoriale et le Gabon.
1 . La dette coloniale en contrepartie des avantages apportés par la colonisation.
2 . Chaque état africain doit placer au moins 65 % de ses réserves de change dans un « compte d'opérations » à la banque de France, ainsi que 20 % supplémentaires pour couvrir les passifs financiers.
La Banque de France n’accorde qu’un montant de 20 % de leurs réserves. Les facilités de découvert sont sous réserve du consentement du Trésor français. Le dernier mot reste à la Banque de France qui investit, POUR SON COMPTE, les réserves des pays africains à la Bourse de Paris.
Les pays eux-mêmes ne savent pas quel est le montant de leurs réserves. Les gains de l'investissement de ces fonds par la Banque de France sont censés être ajoutés à la réserve de chaque état, mais il n’y a pas de comptabilité transmise  aux pays, ni les détails de ces modifications. L’estimation de la somme que gère la France serait de 500 milliards de dollars.
Les pays africains n'ont pas accès à leur argent. Ils accèdent à seulement 20 % par an. S'ils ont besoin de plus, ils doivent emprunter, à des taux commerciaux, sur les 65% de leur argent détenu par la France.
3 . Droit de priorité de la France sur toutes ressources brutes ou naturelles découvertes dans le pays,
4 . Priorité aux intérêts et aux entreprises françaises dans les marchés publics et constructions publiques, même dans le cas où les pays africains peuvent obtenir de meilleures conditions financières d’autres pays.
5 . Droit exclusif de la France de fournir des équipements militaires et de former les officiers militaires des pays.
6 . Droit pour la France de pré-déployer des troupes et intervenir militairement dans le pays pour défendre ses intérêts. Après la réussite du coup d’état par la France, celle-ci a demandé au gouvernement Ouattara en Côte d’ivoire  de verser une indemnité à la communauté française pour les pertes pendant la guerre civile.
7 . Obligation de faire du français la langue officielle du pays et la langue pour l'éducation
8 . Obligation d'utiliser le franc CFA géré par la France. (Lors de l'introduction de l’Euro, les autres pays européens ont découvert cette monnaie sous exploitation française et ont demandé à la France de se débarrasser du système).
9 . Obligation aux états africains d'envoyer le rapport annuel du solde et de réserve (Sans le rapport, pas d'argent).
10 . Renonciation à entrer en alliance militaire avec tout autre pays, sauf autorisation par la France
11 . Obligation de s'allier avec la France en situation de guerre ou de crise mondiale

 

21 févr. 2014

ON EST BIEN DANS LA MEEEEEEEEEEEEEERDE !


Nos élites ont un problème avec la démocratie. Ne voilà t-il pas que le peuple suisse consulté par référendum sur un sujet qui lui tient à cœur, l’immigration, vient de dire non à l’ouverture de ses frontières. Vous rendez-vous compte du pouvoir démesuré donné ainsi au peuple ? Les Français vont vouloir faire de même... Ca fait peur non ? Certaines sociétés secrètes veulent imposer le « nouvel ordre mondial » avec une Armée Mondiale (l’OTAN), en supprimant les religions, une police mondiale. Elles pronent le métissage, le multiculturalisme (génocide lent des Européens). C’est aussi la destruction de notre culture, de nos racines, notre histoire, et la création d’un gouvernement mondial. Dans les pays développés, c'est plus difficile car nous sommes beaucoup trop libres, d'où le mélange des races qu’il faut absolument mener à son terme. Centraliser les populations dans les villes, vous faire manger des OGM, vous faire brosser les dents avec du dentifrice au fluor de sodium et de boire de l’eau contenant du fluor, le tout dans une dictature sans Dieu. Science Fiction, me direz-vous ? Et bien pas tout à fait, vous constaterez que depuis des décennies certaines familles font tout pour remanier le monde selon leurs désidératas.
Les francs-maçons sont en grande majorité  ignorants de la chose. Ils pensent, comme me l'a écrit un de leurs membres cette semaine: " qu'ils ne font que réfléchir à l’avenir de leur pays et à son organisation !  Nous nous devons de rédiger la constitution de la 6e République !  Être catholique, Franc-Maçon, honnête et volontaire n’est pas incompatible !  Les groupes de pression… c’est dans la tête de certains ! Si j’avais accepté de subir la moindre pression, cela ferait longtemps que j’aurais arrêté ! » Pourtant la franc-maçonnerie a bel et bien été cannibalisée par des groupes comme le Siècle, la French American Foundation, Bilderberg, Council on Foreign Relations, la Commission trilatérale et bien d’autres. Et qui retrouve t-on derrière toutes ces entités ? Derrière tout cela, il y a huit familles, dont quatre résident aux Etats-Unis. Ce sont les familles Goldman Sachs, Rockefeller, Lehmans et Kuh Loebs de New York, les Rothschild de Paris et de Londres, les Warburg de Hambourg, les Lazard de Paris et les Israel Moses Seif de Rome.
La franc-maçonnerie a été infiltrée depuis longtemps par des gens malveillants, dangereux et démoniaques. Elle est manipulée par un groupe occulte supérieur sans que les maçons n’en sachent quoi que ce soit, ils sont même convaincus qu’il n’y a pas de chef dans la franc-maçonnerie et que tous les complots sont des mythes.

Le Cartel des Banques organise les crises économiques 
« Mon ennemi, c’est la finance » disait Culbuto. Pour une fois, notre menteur avait raison. Quand on voit qu’il fait dans sa culotte à l’idée de mettre fin aux avantages des intermittents du spectacle ou de toucher au monopole des taxis parisiens, on se rend bien compte de son incapacité à mener des réformes ou à s’attaquer à la finance.

Savez-vous que les banques centrales d’état sont toutes privées et contrôlées par un cartel bancaire dominé par Rothschild, l’initiateur du projet. C’est lui le premier à avoir privatisé la banque centrale d’Angleterre et avoir importé le concept avec l’aide de Rockefeller aux USA. La Fed Reserv US créée en 1913 n’est  ni fédérale, ni de réserve, ni même américaine ! En France notre banque centrale, la « Banque de France » est privée depuis 1973 grâce à la loi Giscard-Pompidou ( Pompidou, un ex-directeur général de la banque Rothschild). C’est à ce moment là que commence la dette de la France (auparavant la Banque de France prétait à l’état sans intérêts) pour augmenter exponentiellement. Merci Pompidou d’avoir pensé à votre ex-patron, plutot qu’à votre pays. Quand Tonton Mitterand est arrivé au pouvoir, Il a multiplié la dette par 5. Quand cela rapporte des intérets, on prête plus facilement et quelle aubaine avec un état qui emprunte à tout va.
Le système basé sur des crédits avec intérêts finit par devenir inremboursables. On comprend pourquoi on demande aux états de ne rembourser que les intérêts. Ce système, sous contrôle des Rothschild, a été adopté par la BCE européenne, tout comme par les banques centrales des pays arabes et musulmans (sauf l’Iran).  7 des 10 plus grandes banques islamiques sont iraniennes, on comprend mieux pourquoi ce pays concentre sur lui la haine de la part de l’occident et des médias financés par… Rothschild.! El Baradei en Egypte est l’homme de Rothschild et il assurera que le pays conserve sa banque centrale et donc un pouvoir pro-occidental.

Aujourd’hui, les grands maitres du système bancaire (Bank of America, JP Morgan Chase, Citigroup, Wells Fargo, Deutsche Bank, la BNP, Barclays, etc...) possèdent les quatre grandes compagnies pétrolières (Exxon Mobil, Royal Dutch/Shell, BP Amoco et Chevron Texaco). Tout est détenu par les 8 familles.
La Bank for International Settlements (BIS) est la banque la plus puissante du monde, une banque centrale globale pour les huit familles qui contrôlent les banques centrales de presque toutes les nations occidentales et des pays en voie de développement. La BIS est une propriété de la réserve fédérale US, de la banque d’Angleterre, de la banque d’Italie, banque du Canada, banque de Suisse, banque de Hollande, banque fédérale allemande et de la banque de France.

Enfin rappelons que ces banques n’ont pas souffert des crises de 1929 et 2008, elles en sont même sorties ragaillardies.
Les huit familles contrôlent également le Forum Economique Mondial (Davos), la Conférence Monétaire Internationale et l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC).

David Rockfeller, le pire de tous
Mais parmi tous ceux-là, le plus dangereux est certainement David Rockefeller, fondateur de la Commission Trilatérale et président de la banque Chase Manhattan Bank. Il défendît le Shah d’Iran, le régime d’apartheid d’Afrique du Sud et la junte militaire de Pinochet au Chili.  Mais il est surtout est un pourvoyeur de fonds important pour le mouvement eugéniste (dépopulation mondiale), qui accoucha d’Hitler en son temps.

On sait que le siège des Nations Unies à New York a été construit grâce à la fortune des Rockefeller. Au cours de la seconde guerre mondiale, ce sont encore les Rockefeller, avec leur "Standard Oil Company", qui ont plus soutenu Hitler que les Alliés. Cela a été reconnu devant les tribunaux, un juge fédéral avait décidé que Rockefeller avait commis une "trahison" envers les Etats-Unis.
John D. Rockefeller s’est joint à Prescott Bush (le grand-père de George W. Bush), ainsi qu’à la famille royale d’Angleterre, pour financer les initiatives "d’amélioration de la race" qui ont donné naissance aux programmes "eugéniques" d’Adolf Hitler. Aujourd’hui, la famille Rockefeller, sa Fondation, les Nations Unies et l’OMS sont responsables de programmes visant à réduire la population mondiale à un niveau jugé plus "acceptable".

David Rockefeller disait : « Tout ce dont nous avons besoin, c’est de LA CRISE MAJEURE et le peuple acceptera les hommes du Nouvel Ordre Mondial ». De là à penser que la crise de la dette a été préparée de longue date il n'y a qu'un pas. La Commission Trilatérale serait-elle décidée à ruiner les ménages sur l'autel de la mondialisation ?
Ce qui vient de se passer en Grèce, en Italie et à Chypre est peut être une avancée décisive.

Le cartel pharmaceutique
L’empire Rockfeller, ce n’est pas seulement, le pétrole et la banque, c’est aussi son groupe pétrochimique et pharmaceutique qui lui a permis d’influencer les politiques publiques des gouvernements. En 1911, la Cour suprême des Etats-Unis avait déclaré John Rockefeller et son trust coupables de corruption, de pratiques illégales et de racket et avait condamné cette entreprise à disparaître. Mais Rockefeller, confiant dans ses appuis politiques, n’en tient pas compte, ne dissout pas son entreprise et n’est jamais inquiété. Cela montre que les élites sont souvent au-dessus des lois que le peuple doit, lui, appliquer à la lettre. Pour se faire une bonne image, il créa une fondation philanthropique à son nom. La fondation Rockefeller subventionne des écoles médicales et des hôpitaux et parvient ainsi à développer et à écouler ses médicaments issus de l’industrie pétrochimique et qu’elle a brevetés.

Avec ces financements, les Rockefeller ont réussi à influencer les normes santé dans le monde ainsi que le codex alimentaire. Les cartels pour limiter la concurrence sont illégaux, mais Rockfeller n’en a que faire. En 1925, Il créé un cartel avec les entreprises allemandes Bayer, Basf, Hoechst et IG Farben. Le grand trust allemand, l’IG Farbenindustrie, bénéficiait d’un monopole absolu sur tous les produits chimiques fabriqués en Allemagne. L’I.G allemande fit alliance avec la Standard Oil américaine de Rockefeller pour contrôler les brevets importants. L’I.G américaine était née. Après Pearl Harbor et le début de l’entrée en guerre des Etats-Unis, l’I.G Farben américaine décida de camoufler, avec l’aide de la Standard Oil, son origine allemande et ses sympathies pour ce pays. Elle changea sa raison sociale pour devenir la General Aniline and Film Corporation »
La société Degesch, filiale de IG Farben, en créant Le Zyklon B, un gaz mortel, a aidé le régime nazi dans sa politique d’extermination des juifs et a même géré directement le camp d’Auschwitz.

Aujourd’hui, Roche appartient à un cartel pétrochimique et pharmaceutique issu de l’I.G. Farben. Sanofi-Aventis et la Société Merck ont reçu la part du lion, lors de la distribution des dépouilles de l’économie nazie, à la fin de la deuxième guerre mondiale ». BASF, ainsi que Bayer et Hoesch, sont-elles aussi des anciennes "filiales" d’IG Farben et figurent toujours parmi les géants de l’industrie chimique.
David Rockefeller (un des descendants de John Rockefeller) et le prince Bernard des Pays Bas ont créé le groupe Bilderberg, en 1954. Ce dernier a été un ancien officier SS et un espion allemand pour le compte du département d’espionnage NW7 opérant au sein de l’entreprise IG Farben qui participait au fonctionnement d’Auschwitz.

L’empire Rockfeller, producteur de pétrole utilise une grande partie de cette matière première, pour réaliser les produits issus de l’industrie chimique, tels que les produits pharmaceutiques, mais aussi les engrais, les pesticides…
Avec les brevets, plus personne n’aura bientôt le droit de se faire une infusion avec les plantes de son jardin sans payer des royalties à l’industrie chimique. En revanche aucun état ne se mouille pour les empêcher de nous empoisonner et de breveter (molécules végétales, OGM, séquençage, etc …). La planète est sous dépendance. Il n’y a pas que Monsanto, toutes les multinationales sont «mouillées», et lorsqu’elles sont trop compromises elles s’échangent les molécules et les marques comme Cygenta (ex-Ciba, Geigy, Sandoz, Novartis, etc…). Union Carbide devient Dow Chemical (Bhopal). Comment s’y retrouver ?

Quand il y a problème, le médicament est rarement mis en cause, voire jamais, les malades sont morts parce qu’ils étaient fragiles ou encore parce qu’ils présentaient une autre pathologie, bref c’était de leur faute.  

Il y a eu 18 000 morts en 2013 par accidents médicamenteux, mais on en parle jamais. En revanche, on nous fait tout un pataquès avec les 3250 tués sur les routes. Sans commentaires !


Idem pour le trou de la Sécurité Sociale, ce n’est pas le public qui est fautif, ce n’est pas lui qui pousse à la dépense comme on le lui rabâche, ni les retraités qui plomberaient les comptes, ce sont les laboratoires pharmaceutiques, et leurs moyens de pression gigantesques avec la complicité des médecins, des pharmaciens et des «hauts fonctionnaires».


En France, le plus sûr moyen pour que ces laboratoires s’enrichissent au plus vite c’est le pillage de la Sécurité Sociale, car moi qui vit au Brésil, je vois bien que le même médicament est beaucoup moins cher (ici pas de Sécu).
Le Codex Alimentaire est arrivé…
Le Codex alimentaire est entré en vigueur le 31 décembre 2009 alors que les populations des 175 pays concernés n’en ont jamais entendu parler ! Le but des règles du Codex qui s’appliquent au niveau mondial est de bloquer la production de tout ce qui ne tombe pas directement dans l’escarcelle de l’industrie pharmaceutique. Le Codex est un moyen de contrôle des sources de nourriture de la ferme à la fourchette. Mais le Codex ne s’arrête pas à l’alimentation, mais définit aussi les normes pour les vitamines et compléments alimentaires, les nomenclatures de soins, les aliments biologiques, les aliments OGM, l’étiquetage sur les emballages alimentaires, la publicité pour les aliments, les additifs alimentaires et les résidus de pesticides et de drogues vétérinaires dans les aliments.

Comme vous pouvez vous en douter, les lobbies des consommateurs n’ont pas pesé lourd face aux industriels qui ont privilégié leurs propres intérêts économiques, et surtout ceux des industries pharmaceutiques, chimiques et génétiques qu’elles contrôlent par l’intermédiaire de la finance internationale.
60 % de la population mondiale dépendent, pour leur santé, de médications à base de plantes, ceux-ci ne seront pas en mesure de payer les médicaments qui remplaceront ces plantes, éliminées par le Codex au nom des nouvelles normes. La nourriture réellement « bio » et les compléments alimentaires sont aussi menacés. Alors que la Convention de Stockholm s’est efforcée de réduire la présence de pesticides autorisés dans les aliments, le Codex autorise sept des neufs pesticides les plus toxiques au monde, avec 206 autres ! Le Codex exige que tout le bétail soit traité aux antibiotiques et à l’hormone de croissance commercialisée par Monsanto, que la nourriture soit irradiée, sauf quand elle est crue et consommée localement. Il interdit les produits de santé naturels, les vitamines, sauf si leur dosage est faible (donc inefficace)

En clair, tout ce qui ne sera pas permis par le Codex sera illégal.
Jamais auparavant dans l’histoire un petit groupe d’intérêt, l’industrie pharmaceutique, n’avait essayé de manière aussi éhontée de compromettre la santé de millions de gens de façon à maintenir ses milliards de dollars de vente de médicaments. Selon un document de la FAO et de l’OMS, quand le Codex sera en vigueur partout, les nouvelles normes sur les vitamines entraineront trois milliards de décès !

Ces règles ont été approuvées par le Parlement de l’Union Européenne en 2012 et la France a avalisé le Codex et cautionne la version officielle.
Ce vote a été une véritable déconsidération de la démocratie.

Le « Good Club » ils nous veulent que du bien
Une réunion secrète s’est tenue en 2009 avec quelques-uns des plus argentés des Etats-unis. Étaient présents Warren Buffett, Bill Gates, David Rockefeller, Ted Turner, Michael Bloomberg, George Soros, Oprah Winfrey et   quelques autres milliardaires. Ils ont decidé de s’appeler le « Good club » et de réunir les fonds de leurs fondations respectives pour favoriser la dépopulation mondiale. Rappelons que Ted Turner, propriétaire de CNN avait déclaré sur un magazine US qu'une réduction de 95% de la population mondiale pour la ramener entre 225 et 300 millions serait «idéal. » Dans une autre interview à l'Université Temple de Philadelphie, Turner a peaufiné son chiffre à 2 milliards, soit une réduction de plus de 70% de la population actuelle.

Le thème central et le but de la réunion secrète du Good Club concernait le souci prioritaire présenté par Bill Gates, c’est-à-dire comment faire progresser plus efficacement leur programme mondial de contrôle de la natalité et de dépopulation.
Gates, Buffett et Ted Turner, avec David Rockfeller sont les grands bailleurs de fonds des programmes de dépopulation mondiaux, avec leurs fondations exemptes d'impôts. Les programmes en Afrique et ailleurs sont déguisés en actions philanthropiques et fournissent des services de santé aux pauvres d'Afrique. Ils impliquent en réalité la stérilisation forcée de la population par l’intermédiaire de vaccinations et d'autres médicaments qui rendent stériles les femmes en âge de procréer. La fondation Gates et celle de Buffett sont aussi favorables à l'introduction de semences d'OGM en Afrique, sous le manteau de la « Deuxième révolution verte » d’Afrique dirigée par Kofi Annan. L'introduction des OGM brevetés en Afrique s’est heurtée pour l’instant à de nombreuses réticences.

Des experts de la santé font remarquer que, si l'intention de Gates était d'améliorer réellement la santé et le bien-être des Noirs africains, ces centaines de millions de dollars, au lieu d’être investis par la fondation dans des vaccins non testés et dangereux pourraient servir à fournir un minimum d'eau potable et d’installations d'assainissement. Il n’est pas sain de vacciner un enfant qui va ensuite boire l’eau de la rivière polluée par des excréments. Mais l'assainissement de l'eau et des systèmes d’évacuation des eaux usées en Afrique révolutionneraient l'état sanitaire du continent.

Bill Gates, pas si sympathique que ça !
Fondateur de Microsoft, Bill Gates donne l’image d’un philanthrope bienveillant qui, grâce à ses milliards par l’intermédiaire de sa fondation (exemptée d’impôts), combat la maladie, résout la disette alimentaire en Afrique et allège la pauvreté. Il a aussi une face cachée, la dépopulation, connue aussi sous le nom d’eugénisme.

Son programme « Innovating to Zero! » (innover vers zéro !) est de réduire à zéro d'ici à 2050 les émissions mondiales de gaz carbonique d'origine humaine. Et pour y arriver, il annonce à son auditoire trié sur le volet :             «Voyons d'abord la population. Le monde compte aujourd'hui 7 milliards de gens. Il se dirige vers environ 9 milliards. Or, si nous faisons un excellent travail sur de nouveaux vaccins, soins de santé, services de santé génitrice, nous abaissons cela de 10 ou 15%. »
L'un des hommes les plus puissants du monde déclare tout bonnement que des vaccins peuvent servir à réduire la population mondiale. Quand Bill Gates parle de vaccins, il sait de quoi il parle, en janvier 2010, au forum de Davos, il a annoncé que sa fondation pourrait donner 10 milliards de dollars au cours des dix prochaines années pour mettre au point et fournir de nouveaux vaccins. C’est l’objectif de sa fondation, en particulier en Afrique et dans les autres pays sous-développés en partenariat avec la Banque mondiale, l'OMS et l'industrie du vaccin. Cela ressemble à une œuvre philanthropique noble, mais le problème, c’est que l'industrie du vaccin se sert de ce programme pour se débarrasser de vaccins dangereux (non testés ou avérés nocifs) qu’elle ne peut pas écouler en Occident.

La France a ainsi écoulé 91 millions sur 94 de doses vaccinales contre le H1N1 achetées par l’état à de grands laboratoires pharmaceutiques en les donnant à l’OMS. La Grande Bretagne, l’Allemagne et la Norvège ont fait de même, soit 180 millions de doses au total qui ont été fournies aux états africains.
Les fabricants de vaccins ne parlent pas des énormes dommages de santé dus à la vaccination infantile qui ont été imputés aux adjuvants toxiques et aux agents de conservation utilisés dans la plupart des vaccins. De nombreux vaccins, surtout ceux qui sont rendus meilleur marché en multiples doses pour la vente au Tiers Monde, contiennent quelque chose appelé thimérosal (thiomersol aux États-Unis), un composé (ethylmercurithiosalicylate de sodium) contenant environ 50% de mercure, utilisé comme conservateur.

Mais l'intérêt de Gates à l’égard de la dépopulation des Noirs et des autres minorités n'est malheureusement pas nouvelle. La fondation Rockefeller a financé la recherche eugénique en Allemagne pendant le Troisième Reich à travers l’Institut Kaiser-Wilhelm de Berlin et Munich. C'est John D. Rockefeller III, défenseur toute sa vie de l'eugénisme, qui a utilisé l'argent de sa fondation pour lancer dans les années 50 le mouvement de réduction des populations grâce à son Population Council à New York.
L'idée d'utiliser des vaccins pour diminuer secrètement la natalité dans le Tiers Monde n'est pas non plus nouvelle. David Rockefeller, le bon ami de Bill Gates, et sa fondation Rockefeller, ont été impliqués dès 1972 dans un important projet en collaboration avec l'OMS, entre autres, pour mettre au point un « nouveau vaccin. »

Une nouvelle forme d'eugénisme par les OGM
La fondation Bill et Melinda Gates, ainsi que David Rockefeller de la fondation Rockefeller, les créateurs de la biotechnologie des OGM, financent aussi un projet appelé The Alliance for a Green Revolution in Africa (AGRA), dirigé par l'ancien chef de l'ONU Kofi Annan.

Monsanto, DuPont, Dow, Syngenta et d'autres géants de l'agro-alimentaire, sont au cœur de l'AGRA et l'utilisent comme un moyen pour diffuser leurs OGM dans toute l'Afrique sous l'étiquette trompeuse de « biotechnologie. Personne n’a démontré à ce jour que les cultures d'OGM sont sans danger pour la consommation humaine ou animale. De nombreuses semences OGM de Monsanto contiennent des herbicides chimiques comme le Roundup (de Monsanto). Cet herbicide contient des composés hautement toxiques de glyphosate à des concentrations toxiques de loin supérieures au seuil dangereux pour les humains ou les animaux. Cela a été démontré, des tests montrent que d'infimes quantités de composés de glyphosate porterait gravement atteinte aux cellules humaines ombilicales, placentaires et embryonnaires chez la femme enceinte buvant l'eau d’une source proche d’un champ d’OGM. Mais, n’est-ce pas le but recherché ?
Le maïs étant l'aliment de base du Mexique et de nombreux autres pays latino-américains, la compagnie de biotechnologie de Californie Epicyte a pu créer des semences OGM de mais qui produisent des anticorps contre les spermatozoïdes.

De cette façon, ils ont produit en réalité un contraceptif caché, incorporé au maïs destiné à la consommation humaine. Le patron d’Epycite a affirmé qu'il s'agissait d'une solution possible à la « surpopulation » mondiale.
De là à appliquer cette technique à d’autres semences, riz, mil, sorgho, pomme de terre, etc... et le tour est joué

Les spermicides cachés dans le maïs ou dans d’autres plantes modifiées génétiquement fournis aux populations affamées du Tiers Monde, grâce à la générosité des fondations Gates, Rockefeller et de l'AGRA de Kofi Annan. Voilà encore une idée de ces esprits détraqués par le fric...

Le nouvel ordre mondial
Près de trois cents personnalités, dont on n’entend jamais parlé, détiennent le pouvoir économique et financier. Elles collaborent au projet de Nouvel Ordre Mondial, expression employée pour la première fois par George Bush Sr, lors d’une conférence publique au moment de la première guerre du Golfe.

 « Nous irons ensemble vers le Nouvel Ordre Mondial, et personne, je dis bien personne ne pourra l’empêcher. » disait Nicolas Sarkozy, le 16 janvier 2009, à l’occasion de la présentation des voeux aux corps diplomatiques étrangers.


Encadré :
Pensez-vous qu’elle défende les intérets français ?

Christine Lagarde, l’actuelle directrice du FMI, est pressentie pour prendre la place de Barroso à la tête de la Commission Européenne. Comment ne pas être inquiet, quand on connait son passé. Quels intérêts va t-elle défendre ?  En juin 2005, Christine Lagarde est nommée ministre délégué au commerce extérieur, puis devient ministre de l’économie en 2007. Au début des années 1980 elle rejoint le cabinet d’affaires américain Baker et Mackenzie (2ème cabinet d’affaires mondial présent dans 66 pays.) et en devient la présidente du comité de direction en 1999. Elle est également, d’avril 2005 jusqu’à 2009 (…), présidente du comité stratégique mondial de ce cabinet. Christine Lagarde a été désignée en 2004 par le magazine Forbes comme l’une des femmes les plus influentes du monde. En avril 2005, Madame Lagarde entre au conseil de surveillance de la banque néerlandaise ING group. Elle est aussi membre active du Center for Startegic & International Studies (CSIS) en tant que vice-présidente de US-UE-Poland Action Commission (président Zbigniew Brzezinski, crateur avec Rockefeller du groupe Bilderberg) où elle représentait les intérêts américains ! !. Elle a prêté également assistance à des programmes d’entraînement, en coopération avec Lockeed Martin (un des premiers industriels de l’armement des USA). Elle a « défendu les intérêts de la firme Boeing ». Ne pensez-vous pas que les intérêts français et européens peuvent donc être mis en péril par sa nomination à Bruxelles.

 
 

15 févr. 2014

France ma connerie


Je me suis souvent posé la question. Qui dirige la France et le monde ? Est-ce les politiques ? Quel est le rôle réel de la franc-maçonnerie ? Quel est le rôle de la finance ? Cette semaine Hollande est reçu avec le tapis rouge aux States. On voit bien qu’Obama use et abuse de flatterie, ce n’est pas Hollande qui est venu dicter sa politique, mais bien pour recevoir ses ordres. Les américains, après avoir humilié trois fois de suite la France avec l'affaire Syrienne, Genève 1 et 2, et l'affaire Iranienne, espèrent faire passer la pilule à Hollande en déroulant un beau tapis rouge et en mettant de plus belles guirlandes que d'habitude. C'est juste de la poudre aux yeux mais Culbuto est aveuglé par son narcissisme et sa niaiserie. Avant, c’était plus cool car personne ne le connaissait aux Etats-unis, depuis ses sorties nocturnes en scooter et sa séparation avec Rotweiller (il l’aurait gardé si elle s’était appelée Rockfeller), tout le monde connait le président français. Espérons qu’il ne va pas nous couvrir de honte avec son sourire béat et sa braguette ouverte.  

 Culbuto aux ordres des américains
Obama est un fin stratège , il a su trouver le maillon faible en Europe en la personne de notre si populaire (16%) président par défaut Hollande. Quelques petits fours et un bon diner et il fait croire à Culbuto qu'il est un homme incontournable. Notre petit président, que ce soit par la taille ou par son charisme , croit maintenant qu'il fait partie des grands de ce monde. Obama va le manipuler comme il veut afin que les USA accroissent leur influence économique en Europe. Il a commencé à mettre la pression sur Pépère dès la conférence de presse commune en reprochant le récent voyage d'une délégation de 116 dirigeants d'entreprises françaises à Téhéran. Obama a souligné qu'ils s'y étaient rendus «à leurs risques et périls», «car si ces entrepreneurs français violent les sanctions imposées à l'Iran, nous leur tomberons dessus à bras raccourcis». Hollande n’a pu bredouiller qu‘une réponse de faux-jeton, comme il en a l’habitude : « Le président de la République n'est pas le président de l'organisation patronale française ». Pourtant, il y avait de nombreuses entreprises dont l’état est actionnaire dans cette délégation.

On vient d’apprendre aussi que la BNP Paribas vient de bloquer une provision de 798 millions d’euros, afin de couvrir les amendes et pénalités que va, selon tout probabilité, lui infliger l’Office of foreign assets control (Ofac), le gendarme américain, pour non respect de l’embargo avec l’Iran. Mais ce n’est pas un problème, Culbuto couvrira les pertes de la banque avec notre argent.
Obama vient de trouver l’allié parfait, Hollande fait le travail que les américains ne veulent plus faire, c'est-à-dire guerroyer contre les djihadistes. Pas sûr que hollande ait bien mesuré la charge. Le Drian semble, lui, en avoir une meilleure estimation puisqu'il a déclaré récemment que ce ne serait pas demain la veille le retour de nos soldats.

Sur les écoutes de la NSA, Hollande s’est aplati, alors que 4 pays ont signé un accord avec les USA (Australie, Canada, Grande Bretagne et Nouvelle-Zélande), Obama n’accorde aucun statut particulier à la France. Mais Hollande en a-t-il fait la demande ? certainement pas.
Enfin soyons satisfaits, puisque Fabius a dit que Hollande a fait un «zéro faute» aux États-Unis

Culbuto ne s'est même pas rendu compte qu'il était invité à un dîner de cons...

Qui gouverne la France ?
Des énarques, certes, mais peu savent que nos politiques UMP comme au PS sont membres de deux clubs sulfureux, le Siècle et la French American Foundation, deux clubs parmi les plus discrets mais les plus influents de France.

Le Siècle est une filiale du club de Bilderberg, La French American Foundation est de son côté une filiale du Council on Foreign Relations auxquels  s’ajoute la Commission trilatérale (Le but de ces organisations est de détruire les libertés et de conduire les Etat-unis et ses alliés dans un seul gouvernement mondial). Ce programme est connu sous le nom de « Nouvel Ordre Mondial ». Ces groupes d’élitistes ont un seul but commun, créer un seul gouvernement socialiste mondial et un monopole des banques internationales. On y retrouve des industriels, des banquiers, des politiques et les grands médias. Derrière toutes ces organisations secrètes liées également à la franc-maçonnerie, il y a les richissimes financiers que sont Rockfeller et Rotschild entres autres qui sont en fait les vrais patrons. Pour que ces organisations restent secrètes, leurs membres ont acheté les grands leaders de la presse américaine et européenne (Times, Newsweek, Fortune, Business Week, et plein d’autres publications).
Le CFR contrôle aujourd’hui l’administration américaine en infiltrant toute la branche exécutive du gouvernement : le département d’État, le département de la justice, la CIA, et les militaires les plus hauts gradés ainsi également que la grande presse.

En France, Hollande et 4 membres de son gouvernement font partie de la French American Foundation (François Hollande, Pierre Moscovici, Marisol Touraine, Arnaud Montebourg et Najat Vallaud-Belkacem) et un quinzaine de ministres seraient membres du Grand Orient de France. Joli coup !

Le Siècle
Le Siècle se réunit une fois par mois, lors d’un diner le dernier mercredi du mois, au Crillon place de la Concorde, dans les luxueux salons de l'Automobile Club. Ce jour-là est facile à repérer, le ministre de l’intérieur envoie des forces de police pour leur protection. 

Lors du dîner du mercredi 25 avril 2012 entre les deux tours de la présidentielle, c'est là qu'il aurait été décidé que la présidence devait passer de Sarkozy à Hollande. Cela expliquerait la petite phrase de Sarko sur son retour dans le civil et le peu de vitalité manifesté par l'état-major de l'UMP pour le soutenir.
Plusieurs des membres du Siècle sont, comme Valls et Jospin, également membres du club de Bilderberg et ont poussé Hollande à la présidence, car considéré plus docile aux suggestions que Sarkozy, trop "électron libre" et trop proche d'Angela Merkel. Le Bilderberg ne veut pas d'une co-gestion franco-allemande de l'Europe, mais d'une co-gestion américano-européenne de monde occidental.

Voici quelques têtes parmi les invités du Siècle : Thierry Breton, Alain Lamassoure, Pascal Lamy, Alain Minc, Dominique Strauss-Kahn, Jean-Claude Trichet, Jacques Attali, Claude Bébéar, Antoine Bernheim, Daniel Bouton, Jean-Yves Haberer, Michel Pébereau, Jean Peyrelevade, Édouard de Rothschild, Serge Dassault, Louis Gallois, Guillaume Pepy, Philippe Jaffré, Louis Schweitzer...
On y compte aussi évidemment bon nombre de journalistes et éditeurs de presse...
Arlette Chabot, Jean-Marie Colombani, Michèle Cotta, Alain Duhamel, Michel Field, Franz-Olivier Giesbert, Claude Imbert, Laurent Mouchard-Joffrin, Serge July, Maurice Lévy, Serge Moati,Denis Olivennes, Bernard Pivot, Patrick Poivre d'Arvor, David Pujadas, Anne Sinclair...

Sans oublier les personnalités politiques...
Martine Aubry PS, Michel Barnier UMP, Jacques Barrot Centriste-UMP, François Bayrou Modem, Éric Besson PS – UMP, Jeannette Bougrab UMP, Hervé de Charette Centriste, Jean-Pierre Chevènement PS, Jean-François Copé UMP, Laurent Fabius PS, Luc Ferry UMP, Aurélie Filipetti PS, François Fillon UMP, Élisabeth Guigou PS, Martin Hirsch PS, François Hollande PS, Nicolas Sarkozy UMP, Jean-Paul Huchon PS, Anne-Marie Idrac PS, Lionel Jospin PS, Alain Juppé UMP, Bernard Kouchner PS, Jack Lang PS, Corinne Lepage centriste, Charles Millon droite, Pierre Moscovici PS, Jean-Pierre Raffarin UMP, Manuel Valls PS, Jacques Toubon UMP, Michel Vauzelle PS, Hubert Védrine PS, Rama Yade UMP, Marisol Touraine PS, Fadela Amara OS, Rachida Dati UMP

Et enfin, la liste ne serait pas complète sans les syndicalistes...
Jean-Christophe Le Duigou (ex CGT), Nicole Notat (ex CFDT), Laurence Parisot (ex MEDEF) et Ernest-Antoine Seillière (ex MEDEF)

Qui sont nos franc-maçons ?
Beaucoup minimisent la franc-maçonnerie chez nous. On veut nous faire croire qu’ils n’ont pas autant de pouvoir qu’on le dit. Pourtant quand on découvre les listes de personnes placées à tous les échelons de l'Etat et des entreprises publiques ! Je ne suis pas du tout branché franc-maçon, mais quand une société secrète comptant entre 100 et 200 000 membres occupe de 25 à 50% des postes politiques, sans parler de l’infiltration dans la justice et dans les corps d’état,  peut-on se croire encore en démocratie?

Ils sont partout gauche, droite, FN, médias, banques, finance, CSA, CRIF, etc. la liste est très longue. Mais actuellement la loge maçonnique qui a le vent en poupe est le Grand Orient de France (GODF). Cette loge de 50 000 membres , la plus importante est le repaire des socialistes. Les grands maîtres récents (l'actuel et le précédent) sont des socialistes déclarés, ce qui est en totale contradiction avec l'éthique de la franc-maçonnerie universelle. On ne peut pas parler de sectes, mais de cercles d'initiés uniquement préoccupés par le pouvoir, la pensée et l'argent. Ils poussent le pouvoir en place vers des mesures sociétales, comme l’euthanasie, la bioéthique.
Mais ils ont des objectifs qui vont bien au-delà de la France quand on lit certains propos : Valls : « Je suis lié de manière éternelle à Israël », Eric Raoult : « Israël, c’est plus important que les retraites », DSK :« Chaque matin quand je me lève je me demande qu'est-ce-que je peux faire aujourd'hui pour Israël«, au diner du CRIF, Sarkozy :"Israël, c’est un miracle. " ......

Pourquoi nient-ils leurs appartenances à ces organisations s’ils n’ont rien à cacher ? Ils se jurent aussi entre eux un serment d'assistance et de fidélité réciproques en toutes circonstances. Ce serment les lie plus que leur serment à la Nation. Comment faire confiance à des hommes politiques, de droite comme de gauche, qui se sont déjà mis d'accord sur un projet avant même qu'il ne soit voté au Parlement. Ce n’est pas ça la démocratie !
Pour ceux qui douteraient encore de l'influence réelle des Franc-maçons, qu'ils regardent les sigles lors de la réunion des "Amis" de la Syrie à Istanbul et de la dernière réunion de l'opposition syrienne à Doha le mois dernier: des yeux, des triangles, trois points, bref tous les signes de ces confréries. Les révolutions populaires et démocratiques sont bien encadrées et c’est loin de nous rassurer.

François Hollande  (GODF), (FAF), Manuel Valls (GODF), Christiane Taubira (GLFF), Pierre Moscovici (FAF), Najat Vallaud-Belkacem (FAF), Arnaud Montebourg (GODF) (FAF), Michel Sapin (GODF), Vincent Peillon (GODF), Jean-Yves Le Drian (GODF), Stéphane Le Foll (GODF), Anne-Marie Escoffier (GLFF), Fleur Pellerin (FAF), Frédéric Cuvillier (GODF), Alain Vidalies (GODF), Aquilino Morelle (GODF) (FAF), Victorin Lurel (GODF),

Que prônent les francs-maçons ?
Une phrase m’avait intrigué, elle venait de la franc-maçonnerie qui disait sa satisfaction du retour de la gauche au pouvoir. Depuis 10 ans, leur influence était quasi nulle et avec Hollande, tout aller changer. Quand on consulte les listes des maçons parmi les hommes politiques, on y trouve pourtant des gens de droite, mais c’est avec la gauche, c’est indéniable qu’ils ont le plus d’influence.

La loge GODF est l’ennemie jurée de l'Église catholique et elle prone la bioéthique ou la fin de vie. Quand on constate les projets de changement de société qui sont imposés arbitrairement aux français, doit-on comprendre que Mr Hollande a été mis en place par la Franc-maçonnerie. Avec cette élection, les Français n'ont pas élu un personnage mais un réseau auquel ils n 'entendent rien et ont donc été trompés.
Parmi les gourous de Hollande, il y a notamment Jacques Attali. Quand on lit sa prose, voilà ce que l’on peut y découvrir :
•« Internet représente une menace pour ceux qui savent et qui décident. Parce qu'il donne accès au savoir autrement que par le cursus hiérarchique. » (Jacques Attali , Libération, le 5 mai 2000)
•« La politique, même la plus généreuse, n'est pas affaire de bons sentiments. » (Jacques Attali , Extrait de Fraternités - une nouvelle utopie)
•« Il n'y a sans doute rien à espérer de l'avenir. » (Jacques Attali , Extrait de Fraternités - une nouvelle utopie)
•« Il n'est de désir que dans la jalousie.  » (Jacques Attali , Extrait les 3 mondes - pour 1 théorie de l'après-crise)
•« Le trafic d'influences constitue le pain quotidien du pouvoir.  » (Jacques Attali , Verbatim III)
•« Dès qu’il dépasse 60/65 ans, l’homme vit plus longtemps qu’il ne produit (...) L'euthanasie sera l'un des instruments essentiels de nos sociétés futures, dans tous les cas de figure » (Jacques Attali , Extraits de L’homme nomade )
• « On arrivera même, un jour à vendre des "tickets de mort", qui donneront le droit de choisir entre les différents types de fin possibles : euthanasie au choix, mort-surprise pendant le sommeil, mort somptueuse ou tragique, suicide sur commission, etc [..] sa mort comme la mort d'un autre. » (Jacques Attali, Dictionnaire du XXIe siècle 1999 p103)
Attali réfléchit et se pose désormais la question : "faut-il supprimer la démocratie ?" (source - mars 2013) (sous-entendu, réserver le pouvoir absolu à ses amis adeptes de sa pensée unique)
• « Je pense qu'il faut viser le gouvernement mondial (...) On va vers ça. Est-ce qu'on y va à la place de la guerre ou après la guerre : en tout cas, c'est ça qu'il faut viser. » (Attali, émission "ArretSurImages")

Ce type est un danger, il fait partie des « illuminati » enfin, c’est lui qui le dit. Les illuminati sont la classe supérieure et dirigeante à l’intérieur de la franc-maçonnerie. En général, on ne connait pas leurs noms (Les deux principaux sont David Rockefeller et la famille Rotschild), les autres, les Hollande, Valls, Taubira, Moscovici, Vallaud-Belkacem, Montebourg, Sapin, Peillon, Cahuzac, le Drian, tout ceux-là, c’est du pipi de chat. Ce sont ceux qui se montrent, ceux qui recrutent les nouveaux. Ce sont les illuminati qui tirent les ficelles.

Des idées qui font froid dans le dos
En cherchant qui sont les francs-maçons, je suis tombé sur un courrier de ce que l’on appelle un illuminati dans le jargon franc-maçon.

Albert Pike, un adepte de la Franc-maçonnerie écrivait le 15 aout 1871 à son ami révolutionnaire et franc-maçon Giuseppe Mazzini une lettre qui de prime abord ressemble à un faux, à une supercherie, mais qui n'en est pas moins réelle.
Que dit-il:
Il y prédit trois guerres mondiales, mais quand on sait à quelle date il a écrit ce courrier, est-ce de la prémonition ou bien qui sont ces gens qui agissent sur l’histoire?

 1ère guerre mondiale
« Permettre aux illuminati de renverser le pouvoir tsariste en Russie et transformer ce pays par la main-mise du communiste athée. Affaiblir les religions et renverser les gouvernements »

Il prévoit ce qui va se passer en octobre 1917, soit 46 ans plus tard en Russie avec l’arrivée des communistes et le renversement des empires allemands et austro-hongrois par des républiques
2ème guerre mondiale

« Détruire le nazisme et accroitre la puissance du sionisme politique pour créer l’état souverain d’Israël en Palestine. Accroitre la puissance du communisme international contenu et mis en réserve pour le dernier cataclysme social ».
Qui utilisaient les mots « nazisme » et Israël à cette époque. Il faut se rappeller qui nous sommes en 1871. Il prévoyait également la multiplication des régimes communistes d’après-guerre.

3ème guerre mondiale
« Détruire l’Islam et le sionisme politique en les confrontant. Entrainer les nations du monde dans le conflit pour les amener à un état de destruction physique, mentale, spirituelle et économique totale. Provoquer le dernier cataclysme social ».

Ne sommes-nous pas dans la 3ème guerre mondiale prédite par Albert Pike : confrontation israélo-palestienne, crise économique et sociale...

Hollande musèle le comité d’éthique
Depuis quelques semaines, Hollande et son gouvernement tentent de rassurer les français sur les sujets sociétaux que sont l’euthanasie, la PMA (Procréation médicalement assistée), le GPA (Gestion Procréation par Autrui) et le Don du sang par les homosexuels. Il ne donne pas son sentiment, mais il pense rassurer le peuple en affirmant que rien ne sera décidé sans l’avis du conseil d’éthique. C’est oublier qu‘en septembre 2013, dans un silence médiatique total, Hollande a renouvelé la moitié des membres de ce conseil (la moitié de Hollande c’est 22 sur 39). Auparavant, y siégeaient des personnalités représentant les confessions religieuses, il les a évincé et a désigné à leurs places des proches du PS. Même la presse de gauche s’est étonnée de voir que les futurs membres de cet organisme qui se veut indépendant sont tous des proches du pouvoir.

On retrouve par exemple dans les nouveaux Cynthia Fleury, philosophe et psychanalyste qui tient une chronique à l’Humanité ;  Jean Marie Delerue, énarque, a fait partie des cabinets de Jacques Delors et Michel Delebarre ; Michelle Meunier, sénatrice PS de la Loire-Atlantique, proche de Jean-Marc Ayrault. Rapporteure sur les projets de loi « mariage homosexuel » et « égalité femmes-hommes », elle codirige un groupe de travail sur les questions d’identité de genre et milite pour une simplification de la procédure du changement de sexe à l’état civil.

Jean-Pierre Mignard, avocat, Ami de longue date de François Hollande et Ségolène Royal, parrain de deux de leurs enfants. L’association « La Manif Pour Tous » s’est indigné en constatant que l’un des nouveaux membres du comité affichait déjà son amitié au lobby Gay sur Twitter.
Avec un tel casting, le gouvernement va légaliser à coup sûr la PMA pour les couples de lesbiennes et sa suite, le recours aux mères porteuses pour les couples gay (on ne peut pas autoriser des couples lesbiens à faire des enfants sans donner le même droit aux couples d’hommes). Sans parler des autres sujets comme l’euthanasie, le clonage et l’avortement en libre-service (déjà voté par les socialistes).
Mais qui guide Hollande sur ces sujets sociétaux ? Et bien ce sont les associations du genre Terra nova et les loges maçonniques, enfin revenus dans les allées du pouvoir, après 10 années de disette.

Mais qu’est devenu José Bové ?
L’Union Européenne va autoriser le maïs transgénique. Après un tour de table, il s’avère qu’il subsiste seulement 12 états sur 28 qui s’y opposent. Comme c’est bizarre, les verts et José Bové sont étrangement muets dans cette affaire. Auraient-ils été achetés, soudoyés ? on peut se poser la question. La Commission Européenne, puisque l’Agence de Sécurité européenne n’a pas fait d’objections, a annoncé qu’elle approuverait la commercialisation du maïs transgénique pesticide TC1507 du semencier américain Pioneer.
Une victoire des agrobusiness nord et sud américains.

La France, l'Autriche, la Hongrie, la Grèce, la Roumanie, la Bulgarie et le Luxembourg feront, bien sûr, valoir la clause de sauvegarde pour interdire la culture de ce maïs sur leurs sols mais quand vous acheterez de la viande de boeuf française,  comment aurez-vous la certitude que les rations alimentaires de ces bovins ne sont pas à base de soja transgénique.

 
David Rockfeller et Bill Gates, pour le fric
La puissante Fondation Bill Gates, qui s’occupe officiellement de projets philanthropiques, vient d’acquérir 500 000 actions de la société Monsanto (dont l’actionnaire principal est David Rockfeller). Grâce à Bill Gates, le géant des semences agricoles génétiquement modifiées s’ouvrent des nouveaux marchés grâce à son nouvel actionnaire.
Bill Gates et Monsanto, c’est l’union de deux des monopoles les plus cyniques et agressifs : 90 % de la part de marché de l’informatique pour la premier, 90 % du marché mondial des semences transgéniques et la majorité des semences commerciales du monde pour le second.

La Fondation Bill Gates utilise son influence sur les politiques mondiales de développement agricole, et incite paysans et agriculteurs à utiliser les semences et produits agrochimiques génétiquement modifiés de Monsanto. S’il restait un doute, celui-ci vient de tomber, la Fondation Gates vient de jeter clairement le masque de la “philanthropie”. Gates avait déjà engagé en 2006 une collaboration avec la Fondation Rockfeller, “fondation caritative” privée dotée elle aussi d’un statut fiscal privilégié et fervent promoteur des OGM à destination des populations pauvres.
Ces deux grands humanistes se sont donc alliés pour mettre en oeuvre l’Alliance pour la révolution verte en Afrique.

Monsanto, les fondations Gates, Rockfeller et Syngenta (multinationale basée en Suisse, spécialisée dans les OGM et les semences agroindustrielles) ont investi 30 millions de dollars dans la construction d’une banque des semences, dans l’archipel norvégien de Svalbard dans l’océan arctique. Ils ont prévu d’y stocker jusqu’à trois millions de variétés de semences provenant du monde entier afin de « garantir la préservation de la diversité des produits agricoles pour le futur ». En cas de catastrophe climatique, il suffira de les vendre très cher aux agriculteurs. Et puis s’il y a pénurie, il sera facile de produire des semences transgéniques. Monopole, pouvoir, argent.
Contrôle de la planète, de la population par le pétrole, l’industrie pharmaceutique, l’alimentation et les semences. Le tour est joué. Kissinger dans les années 70 déclarait « Si vous contrôlez le pétrole, vous contrôlez le pays, si vous contrôlez l’alimentation, vous contrôlez la population ».

Et bien Rockfeller détient tout cela en plus des plus grosses banques mondiales.
La “Révolution verte”, verte comme la couleur du dollar, remonte à février 1945 au Mexique, lorsque la conférence panaméricaine de Chapultepec a défini les nouvelles bases de l’ordre mondial et mis en place l’hégémonie économique des USA. La Fondation Rockfeller a installé au Mexique un centre de recherche agronomique et développe des variétés “améliorées” de céréales avec Pioneer, 1ère entreprise mondiale de semences de maïs F1. Cette révolution verte a été vendue à l’opinion publique comme la solution pour résoudre les problèmes de la faim dans le monde. Elle n’a été rien d’autre qu’une opération marketing permettant de développer une activité mondiale d’agrobusiness qui permet à Rockfeller de détenir une position de monopole comme l’avait fait dans l’industrie pétrolière US son grand-père.

Une seule voix discordante se fit entendre en 1961, deux ans avant son assassinat, John Kennedy commence à remettre en question la dictature des cartels de l’agrochimie.......

 

8 févr. 2014

Culbuto va déjeuner avec les élites de la Silicon Valley


Il se fait la main pour son prochain boulot: portier d'hotel
Aux USA, les élites sont ceux qui ont créé de grandes entreprises, autrefois, les Ford, Rockfeller et Vanderbilt et aujourd’hui les Bill Gates, Mark Zuckerberg, Larry Page, Steve Jobs, etc... Chez nous les grands patrons sont pour la plupart nommés par l’état et certains sont très critiqués comme Carlos Goshn (pour son gros salaire) ou Philippe Varin (pour sa retraite chapeau). Non en France, nos élites sont nos politiques et surtout ceux qui ont fait l’ENA. Ces gens sont supérieurs à nous, tiens cela me rappelle une anecdote : A la fin des années 90, au cours d’un diner, je me suis retrouvé à la même table qu’un homme politique. Celui-ci avait une quarantaine d’années et n’avait jamais travaillé de sa vie. C’était un politicard professionnel. Son job c’était 1er adjoint au maire dans un arrondissement de Paris. Je ne sais si c’est l’alcool aidant, mais celui-ci mis en confiance, finit par nous avouer vers la fin du repas que nous, « le peuple », nous étions trop c... pour réfléchir et prendre des décisions et qu’heureusement eux étaient là pour penser et décider à notre place. Cet homme politique était de droite, mais à gauche, ce sont les mêmes. Quand je vois Culbuto et sa clique, se foutre complètement des sondages et prendre des mesures que personne ne lui a  demandé, je pense vraiment qu’ils nous prennent pour des cons.

La semaine prochaine la fleur de nos élites, c’est à dire Culbuto, tout droit sorti de l’Ena,  va déjeuner avec les grands patrons de la Silicon valley. Parmi les participants, le gratin, il y aura Eric Schmidt, CEO de Google, Sheryl Sandberg, Chief Operating Officer de Facebook, Jack Dorsey, cofondateur de Twitter et CEO de Square, Tony Fadell, fondateur et CEO de Nest, Marc Benioff, Chief Executive Officer de salesforce.com, ou Mitchell Baker, CEO de Mozilla Corp, ainsi que quelques entrepreneurs français installés là-bas. C’est la première fois qu’un chef d’état français s’y rend. Quand ils vont écouter notre énarque leur donner des leçons d’économie, ça va certainement les faire rire. Vaudrait mieux qu’il parle de son scooter. Une chose, c’est sur,  va les impressionner.... c’est son coup de fourchette !

Je suis tombé cette semaine sur une étude qui est publiée tous les ans depuis 1995 par la fondation américaine Heritage et qui détermine pour chaque état des indices de liberté économique. En 1995, la France était 16ème sur 177 pays. Aujourd’hui elle est 70 ème avec un indice de 63,5% (elle est même devancée par le Rwanda 64,7% et le Ghana 64,2% et se retrouve dans la même catégorie que Madagascar 61,7%). Cette fondation fait son classement sur les critères de liberté d'entreprise, des échanges, le poids des taxes et impôts, les dépenses du gouvernement, la stabilité monétaire, les investissements, la dérégulation financière, la protection de la propriété privée, la lutte contre la corruption et la libéralisation du travail.
En France, le gouvernement continue à dominer les principaux secteurs de l'économie comme actionnaire important, et n’autorise pas vraiment la concurrence (SNCF, EDF, GDF Suez, France télecom, Air France, RATP, SAFRAN, AIRBUS, Total, PMU, Renault, AREVA, etc...). Les dépenses du gouvernement représentent pour plus de la moitié du PIB.

Qui fait la course en tête ?
Les bons élèves sont Hong kong, Singapour, l’Australie, La Suisse, la Nouvelle Zélande et le Canada avec des pourcentages de 80 à 90%. Dans le tableau suivant de 70 à 80% on trouve les USA (75,5%), la Grande Bretagne (74,9%), mais aussi le Chili (78,7%), le Japon (72,4%) la Georgie (72,6%) et la Colombie (70,7%). Dans cette catégorie de bons élèves on retrouve la plupart des états de l’Union Européenne, à part la France, l’Italie et le Portugal.

Certains mettent en doute le classement de la France
Le rang de la France ne serait pas conforme à la réalité. D’après certains économistes, elle se situerait plutôt vers la 100 ème place. En effet cet organisme américain prendrait trop en compte les décisions des états (comme les annonces de Mr Hollande, par exemple, qui souvent n’aboutissent pas).Le socialisme et son économie dirigiste est le nivellement par le bas. Il ne génère que de la pauvreté. Tout cela grâce à notre élite politico-administrative formatée à l’ENA.

Libre-échange 82,8% : L’Europe permet à la France de relever sa note sur le Libre-échange (Ce bon chiffre est dû au marché unique européen instauré en 1992 et aux sanctions imposées par la commission de la concurrence) Aujourd’hui, l’action du gouvernement socialiste qui prône d’acheter le « made in France. » va plutôt dans le sens contraire.
Droits de propriété : 80%. Ce score élevé est étonnant quand on connait les revendications du droit au logement qui donnent lieu à des occupations illégales d’appartements vides , de plus encouragées par la ministre du logement.

Business : 79,9%. Ce score est fantaisiste. En France, c’est connu maintenant du monde entier, c’est le pays ou l’on peut prendre en otage des patrons. La France considèrent les syndicalistes comme des héros et leurs crimes sont absous.
Politique monétaire : 76,1%. Heureusement que nous ne sommes plus sous le régime de la Banque de France. C’est encore l’Union Européenne avec la BCE, n’en déplaise à beaucoup de Français, qui est garante des libertés économiques.

Les Investissements et les finances des entreprises à 70%. C’est oublier la chute des investissements étrangers de moins 77% en 2013 (contre une hausse de 292% en Allemagne) et celle des entreprises françaises qui sont passés de 75 milliards en 2011 à 22 milliards en 2013. De plus, le pacte de responsabilité proposé par Hollande aux chefs d’entreprise est contraire à la liberté d’entreprendre.
Corruption : 69,9%. Ce score médiocre est justifié quand on connaît les coulisses des marchés publics et la politique des « grands contrats » à l’étranger qui est une exception française. Quand le coût du barril de pétrole revient à 4 cents et qu’il est revendu 100 dollars, le pétrolier ne peut pas garder la différence. Il faut bien qu’il la verse à quelqu’un, comme dit Mr Le Floch-Prigent, ex-PDG d’ELF ( qui a été laché par Mitterand) dans son dernier livre.

Marché du travail : 51,8%. C’est l’absence de la liberté de licenciement qui est la principale cause de la mauvaise note, sans compter l’usine à gaz de notre code du travail que personne nous envie.
Fiscalité : 48,4%.  Rien d’étonnant à ce mauvais score avec le matraquage fiscal de Hollande et ce n’est pas fini. La France mérite bien son titre d’enfer fiscal. La France est en queue de peloton pour ce qui est du matraquage fiscal (où elle se retrouve en compagnie des pays scandinaves)

Taille de l’État et dépenses publiques : Là c’est le pompom 5,6%. Avec ce score, la France est complètement larguée et se retrouve au niveau de Cuba et de la Corée du Nord. Ce chiffre donne une idée du désastre français dans ce domaine.
En conclusion, le classement décerné à la France est trop beau pour correspondre à la réalité. Notre rang réel se situe vraisemblablement à la centième place en compagnie du Bénin.

Nos élites ne s’intéressent pas à ce classement
On constate une corrélation entre le degré de liberté et la richesse d’un pays.Les économies considérées « libres » qui ont un degré de liberté supérieur à 80% tandis que dans celles dites « réprimées » ce degré est inférieur à 60%. Il y a 91 économies réprimées, allant de l’Ouganda juste en dessous de la barre avec un index de 59,9% jusqu’à la Corée du Nord avec un index de liberté de 1,5%. La France n’est pas loin de cette catégorie avec 63,5% (64,1 en 2012). Elle se situe 33è sur 43 pays européens et son score global est légèrement supérieur à la moyenne mondiale, mais inférieur à la moyenne européenne. Avouez que pour un pays qui se vante d’être la 5ème puissance mondiale, y a de quoi se poser des questions.

Pourquoi aussi peu d’échos ? quand on est le dernier de la classe avec des notes médiocres on ne s’en vante pas.

Que font nos élites pour améliorer?
Depuis 30 ans, nous avons eu : l’augmentation des impôts, l’augmentation des taxes, l’augmentation du chômage, l’augmentation de la dette, l’augmentation des délocalisations, l’augmentation de l'immigration et l’augmentation de la pauvreté.

85 % des étudiants issus des écoles de journalistes sont classés a gauche , certains se soignent mais la majorité restent porteur du gênes marxiste à vie. Il n'y avait qu'à voir la conférence de presse de Hollande en pleine affaire Gayet/Trierweiler. Aucun journaliste pour poser la question dérangeante et légitime, tous des béni oui oui. Même constat pour ceux qui sortent de l'école de la magistrature de bordeaux. Partout ou sévissent les énarques c'est un désastre industriel (Voir encadré : Quelques exemples de la gestion d’énarques). Il faudrait un gouvernement et un parlement composés de citoyens et personnalités de la société civile ( pour rééquilibrer entre les avocats , enseignants et hauts fonctionnaires qui composent majoritairement les assemblées en décalage total avec le monde de l'entreprise et du travail). Les fonctionnaires désirant rentrer en politique devraient démissionner de la fonction publique et ne plus pouvoir y revenir, comme cela se fait dans toutes les démocraties.
On ne veut plus de technocrates diplômés qui ne connaissent rien à l'économie et qui s' engagent, comme à la loterie, les uns à droite, les autres à gauche , dans le seul but de faire carrière. Les élites qui dirigent l'Etat, (polytechniciens, Centraliens HEC, ENA Sciences Po,etc etc) sont des forts en math, mais des nuls en économie.

Un jour la cocotte va sauter, le plus vite sera le mieux. En tant que citoyen, autant dire une merde aux yeux des politicards, il ne nous reste qu’un levier pour faire sauter le bouchon, consommer le moins possible, car ils ne comptent que sur la consommation pour tenir l'économie. Plus vite nous serons au fond du gouffre,  plus vite nous pourrons les remplacer.
Les Francais sont patients, mais jusqu'à une certaine limite. La France n'avait jamais été autant divisée, surtout depuis l'arrivée du crétin à l'Elysée.

Des réformes urgentes sont à faire
La réforme des retraites Sarkozy rapportera 25 milliards par an à partir de 2017, Hollande l’a pourtant combattu. Sa mini réforme sur les retraites ne rapportera que 7 milliards par an en...2030! Les raffineries de pétrole étaient bloquées et les stations-services étaient à sec. Le PS soutenait ces blocages. La TVA sociale de Sarkozy que Sapin qualifiait de criminelle, ils l'ont supprimée dès leur arrivée. Ils en reprennent pourtant son principe mais en le rendant quasi inopérationnel avec leur usine à gaz CICE qu'ils décident aujourd’hui de remplacer par leur pacte de responsabilité... après avoir augmenté impôts et charges de plus de 40 milliards en 2 ans !

Moscovici et sa clique se vantent de redresser la France alors que leur délire fiscal a abouti en 2013 à ce que l'Etat récolte 15 milliards d'Euros de recettes en moins. « Trop d'impôts tue l'impôt », c'est la seule chose qu'ils sont parvenus à prouver.

L’Europe a revu depuis longtemps son millefeuille.
La Finlande prend les français pour des gens bizarres. Il ont décidé de diviser par 3 le nombre de communes. Il y en avait 547 en 1950, 416 depuis 2007, il devrait en subsister un peu moins de 150 en 2017. D’autres pays ont réduit depuis longtemps le nombre des communes (de 14 338 à 8414 en Allemagne, de 2359 à 596 en Belgique, de 1387 à 277 au Danemark, Royaume uni de 1118 à 238 et de 2281 à 290 en suède, entre autres). La France avec ses 36 683 communes représente à elle seule 41% des 89 000 communes de l’Union Européenne.




Ces dernières années, de nombreux pays se sont engagés dans un mouvement de fusion de communes, qui s’est intensifié avec la crise. Ainsi, la Grèce, a divisé par trois le nombre de communes en 2011 (de 1034 à 325) ; le Luxembourg devrait les diminuer de 40 % d’ici à 2017. Qu’attend-on en France pour faire un gros ménage ? par exemple fusionner la commune avec le canton. Cela abaisserait leur nombre à 4.055 au lieu de 36.683. Supprimer l’échelon région et départements comme l’a fait la Finlande, cela permettrait de supprimer en même temps un certain nombre d’élus et de fonctionnaires (7,5 millions  fonctionnaires ou assimilés représentant 26 % de la population et 601.132 élus,chiffres 2011, c’est à dire un élu pour 109 habitants) Nous sommes les champions du monde en la matière.
En France, on ne sait plus où donner de la tête avec le « millefeuille administratif », il y a d’abord l ‘Union Européenne, l’état Français, les régions(26), les départements (101), 371 « pays en milieu rural », 4055 cantons, 36683 communes, 35000 groupements de communes, 16000 syndicats intercommunaux et depuis peu les socialistes viennent d ‘adopter la Métropole (concerne pour l’instant Paris Lyon et Marseille).

Si la France veut s’en sortir
Les charges sociales sur le salaire net d’un salarié moyen sont environ de 80% en France quand elles sont de 20 à 30% en Angleterre, en Suisse, au Luxembourg ou ailleurs. L’impôt sur les sociétés atteint en France près de 38% quand il va être de 20% en Angleterre, et 10% au Portugal. L’Irlande a attiré les investisseurs grâce à un taux d’impôt sur les sociétés de 12,5 % et des charges sociales réduites (l’américain Yahoo quitte la France pour l’Irlande, à qui le tour ?). Avec un taux de 12,5% l’état irlandais perçoit autant d’impôts sociétés que la France, c’est dire que si nous le voulions, en devenant plus compétitifs, nous ne serions pas perdant.

Il faut aussi dégraisser au niveau des élus, supprimer le Sénat, et bien d’autres choses dont j’ai déjà parlé précédemment. Mais ce n’est pas le locataire actuel de l’Elysée qui le fera. Il faut faire un autre casting.

Le scooter, Julie, les ballades, pas le temps de tout faire
Il faut changer radicalement les choses, sinon le résultat restera le même : les taxes augmenteront, les impôts aussi, le choc fiscal sera celui d’un uppercut correctement administré, et l’économie française continuera donc de s’effondrer. Et si je dis ça, ce n’est pas parce que je suis pessimiste, enfin peut-être un peu, mais c’est parce que la France est déjà dans le peloton de tête des pays les plus mal lotis en terme d’impôts, en tête pour les prélèvements de tous genres, tant sur les entreprises que sur les particuliers. C’est parce que la France perd chaque année des places dans le classement de la liberté économique et que chaque place perdue c’est du chômage en plus, de la perte de pouvoir d’achat.

Hollande a trimé pour accéder à l'Elysée, ce n’est pas maintenant qu’il va démissionner. Son truc : faire des discours adaptés à l'auditoire, une grande fermeté dans le principe, et un gros flou dans les modalités d'application. C'est l'avantage de n'avoir aucune vision pour le pays : on l'adapte au gré des circonstances. Le lundi il est ennemi de la finance, le mardi il est copain des patrons et aujourd’hui. Il dit aux tunisiens que l’Islam est compatible avec la démocratie (comme en Egypte). Enfin maintenant il peut faire du scooter quand il veut.
Avez-vous remarqué, depuis sa rencontre avec le Pape il a une nouvelle méthode. Je m’explique :

Il fait maintenant le coup du « signe », ou du « signal », voire du "geste" envers ceux qu’il veut amadouer.
Hollande va voir le pape, c'est un signe pour les catholiques. Ce qui signifie que Hollande croit que les catholiques vont en être contents . Et puis c'est tout. Il faudra se contenter du signe.

Maintenant, il l’applique pour les entreprises. Il leur a fait un signe, un geste. Et puis c'est tout. Les entrepreneurs devront se contenter de cela.
Tiendra-t-il encore trois ans avec ses gadgets , sa boîte à outils et ses comités Théodule ? J’avoue que je ne le comprend pas. On ne peut comprendre que ce qui a du sens. J'arrive à comprendre mon chien, mon chat, je pourrais peut- être arriver à comprendre une huitre ou une moule, mais avec Culbuto, j'ai atteint mes limites.

Le gros se comprend t-il lui même. J'en doute. Raconter des conneries à longueur de temps, ça fait passer le temps n'est-ce-pas ? Peut-être va t-il avoir une révélation soudaine comme Jeanne d'arc !

Encadré :
Comment peut-on voter pour les élites communistes et du FDG
Le bilan du PC et de l'ultra-gauche est plutôt lourd, mais cela n'empêche pas 10% des français de croire encore dans cette utopie. En effet, rappelons-nous quelques decennies en arrière.

Il ne faut pas oublier les "faits d'armes" du PC si nombreux que la place manque pour les citer tous comme la désertion de thorez (le "fils du peuple" !), le sabotage des avions aux usines Morane, la livraison de Jean Moulin à la gestapo, le soutien de l' U.F.F aux viet minh, les porteurs de valise du F.L.N pour se limiter aux plus immondes.
Et si le camarade Fiterman avait été nommé plus tôt qu’en 1981, le pacte de Varsovie aurait déferlé sur l'Europe ("fenêtre stratégique" de 1974 à 1977) et ses forces auraient pu compter sur le large soutien des cellules cocos. Hélas pour eux le camarade Fiterman a été nommé ministre trop tard. Dès sa nomination au ministère des transports (Mitterrand, mai 81), il a transmis aux russes le plan de mobilisation français et notamment les itinéraires de nos unités mécanisées en direction de l'Allemagne de l'ouest (trouée de Fulda). L'état-major français dut alors reconsidérer l'ensemble de son dispositif bien entendu sans le transmettre au traître de service. Les russes furent informés également sur la résistance des ponts routiers et S.N.C.F. Voilà, et c’était hier, presque.

On peut se demander comment des Français peuvent encore voter pour le PC ou ses ersatzs NPA, front de gauche et les Verts? Cette idéologie a tué 110 millions d'innocents, a détruit l'économie de dizaines de pays, a déclenché la Seconde guerre mondiale par le sabotage des défenses françaises et son soutien au pacte germano-soviétique. Depuis 1981, il a largement contribué à plomber l'économie française, par son activisme syndical et son infiltration dans tous les corps d'état.
Taubira, Mélanchon, Joly... n’aiment pas la France.

 
Encadré :
Quelques exemples de la gestion d’énarques

Pour quelles raisons, l’état (donc le contribuable) paye t-il les études des élèves qui deviendront ses futurs fonctionnaires ou militaires. Un élève de l’Ena coûte 11 fois plus cher qu’un étudiant d’une université soit 84.000 euros contre 7000 euros . Pour le privé,  ce sont les parents qui doivent assumer. Autre largesse dont bénéficient les étudiants de ces grandes écoles (ENA, Polytechniques, Ecole Normale Sup, etc...), ils perçoivent un salaire pendant leurs études. Pourtant parmi les énarques qui ne deviennent pas tous PDG de grandes entreprises, certains entrent en politique, on constate une proportion anormalement forte d’échecs retentissants, en voici quelques-uns :

·         Michel Bon a fait perdre 68 Milliards d’euros à France Télécom

·         François Roussely chez EDF 25,8 Milliards d’euros

·          Jean-Marie Messier et Hannezo à la tête de Vivendi 72 Milliards d’euros

·          Jean-Yves Haberer au Crédit Lyonnais 19,8 Milliards d’euros

·          Jean-François Cirelli chez GDF 12 Milliards d’euros

·         Bernard Attali à Air-France 1,2 Milliards d’euros

·          Jacques Friedman à l’UAP 1 Milliard d’euros

·         Gérard Mestralle à Suez 900 millions

·         François Heilbro au Gan 800 millions

·         Paul Hermelin chez Cap-gémini 500 millions

·         Guy de Panafieu chez Bull 253 millions

·         Alain Minc chez Cerus 600 millions

·         Pierre Blayau pour Moulinex (banqueroute frauduleuse) 100 millions

·         Michel Albert aux AGF (910 millions)

·         Jean-Michel Bloch-Lainé à la banque Worms 2,29 Milliards d’euros

·         Georges Bonin au CCF 1,6 Milliards d’euros

·         Patrick Careil à la banque Hervet 180 millions

·         Patrice Chevallier à la CFC 1,6 Milliards d’euros

·          Jean Dromer à la BIAO 60 millions

·          Jacques Friedmann à l’UAP 303 millions

·         Michel Gallot à la SDBO 610 millions

·         Jean-Maxime Lévêque à l’IBI 1,2 Milliards d’euros

·         Jack Lang créateur de la CNAC 960 millions etc.

 
Le total fait 212 milliards et des brouettes et il en manque.

Et cette école a fait des émules, on retrouve l’Ena en Côte d’ivoire, au Mali, au Sénégal, en Algérie, au Maroc et en Tunisie, bonne chance les amis!