20 juil. 2014

Recherche prisonniers (de droite) pour réouvrir le bagne de Cayenne.



Hollande et Taubira avaient bien commencé la semaine ; le président avec son blabla habituel du 14 juillet et le lendemain,  la justice téléguidée par la ministre de la justice faisait condamner une ancienne militante du front national qui avait eu le toupet de la comparer à une guenon. Pourtant,  quelques mois avant, en octobre 2013, la même ministre était en couverture de Charlie hebdo dessinée en une guenon très ressemblante. Mais le rédac’chef  Charb qui a fait le dessin n’a jamais été inquiété, normal,  il est de gauche, ça change tout, il peut se permettre.  Autre exemple quand un député FDG a comparé Marine le Pen à une grosse truie, la justice n’a pas donné de suite. Début de semaine en fanfare pour Culbuto, avec son pèlerinage au Mont Mouchet le dimanche (il en faut plus pour que les français ne soient pas devant la télé pour la finale Allemagne/Argentine), suivi du blabla habituel et des visions du président le lendemain 14 juillet. Taubira s’est fait remarquer en instrumentalisant le procès de Cayenne, un vrai scandale pour la démocratie. Culbuto, en embrayant ensuite avec son voyage en afrique de l’ouest, pensait bien faire la Une des médias toute la semaine, mais patatras, voilà que les israéliens, palestiniens, ukrainiens et pro-russes chamboulent l’actualité de sa majesté, pourtant si riche.  

Cette semaine, Hollande nous a rejoué son numéro de menteur lors du 14 juillet devant plus de 7 millions de téléspectateurs qui se sont encore laissés prendre, croyant qu’il allait faire des annonces importantes. Nombreux étaient ceux qui attendaient un tournant du quinquennat, comme l’avait annoncé un conseiller de l’Elysée : Le président « veut redonner le sens du quinquennat et sa temporalité ». Après une demie-heure de Culbuto 1er on n’a toujours pas compris ce que cela veut dire.  L'année dernière, pour son intervention lors de la fête nationale, il avait assuré: «La reprise, elle est là.» Un an plus tard, rien.  On espérait que le monarque tirerait à cette occasion les leçons des élections municipales et européennes, mais que nenni. La France coule, les autres pays vont de l'avant et creusent l'écart, mais lui continue avec l’étatisation généralisée. Aux questions des journalistes, il répond toujours la même chose : « tout va bien, le chômage va baisser, les impôts vont baisser, le pouvoir d'achat revient.... » Sa majesté continue de nous prendre vraiment pour des glandus ! qu'il prenne son seau et sa pelle et qu’il parte en wacances !
Du blabla , toujours du Blaba , c'est tout ce qu'il a à nous offrir. Cet homme n'a aucune personnalité. Il doit tous les jours s'étonner d'être président de la république. On se demande comment il arrive encore à s'y retrouver dans ses mensonges. On croyait que notre pays prenait l'eau, mais non ! Le président l'a dit ! Tout va aller mieux très bientôt. Ah bon, il l'avait déjà dit l'année dernière. Alors, c'est que cela ne devrait plus tarder. Ce type est blindé, à un moment,  Pujadas lui dit que Matéo Renzi, le 1er ministre italien a annoncé «  que son pacte de responsabilités était un pacte de stupidités », il ne réagit pas. En tout cas, une chose qui ne change pas, Hollande a la faculté de faire des phrases vides. C’est un grand stratège, un gros malin, il a en fait un seul objectif, c'est sa réélection en 2017.
Je mentirais si je disais qu’il n’a rien annoncé, il a sorti deux nouvelles promesses, la première, celle de recruter des apprentis fonctionnaires dans la fonction publique. Alors qu’il faut dégraisser, Culbuto persiste et personne n’y trouve à redire. La deuxième est de nous ressortir le vote des immigrés, alors qu’il n’a aucune majorité au Congrés pour présenter cette loi. Mais enfin, encore une parole pour énerver et diviser une nouvelle fois les français.
Pourtant,  un nom le rend nerveux, c’est lorsque Pujadas a abordé le sujet Sarkozy, là, il a commencé à bafouiller et à se mélanger les pinceaux.

La haine envers Sarko lui fait perdre les pédales
Est-ce les sifflets sur les Champs-Elysées qui l’ont énervé (31 interpellations sur les Champs contre 10 lors de l'émeute antisémite de dimanche à Paris) en tout cas. Il ne faut pas lui parler de Sarkozy car cela le met dans tous ses états. Pujadas lui demande ce qu’il pense de la mise en examen de l’ancien président.  Là, Hollande change de ton, il devient nerveux et au moment de terminer sa réponse, il commet un double lapsus (révélateurs): «Chacun doit être certain qu'il est prisonnier...(au lieu de présumé) est présumé innocent avant d'être condamné (au lieu de jugé)».
Oui,  parce qu’avec Hollande on est de suite prisonnier et ensuite condamné, pas la peine de juger. Y a plus qu’à ré-ouvrir le bagne à Cayenne.
Les présumés innocents, c’est seulement pour ceux de gauche, n’est-ce pas Cahuzac, Guérini, Andrieux,... ?
Pauvre Hollande, il a tant la haine qu'il en perd ses moyens dès qu'on lui parle d'un meilleur président que lui. Qu'il prenne de la colle et une photo de Sarko pour aller continuer l’œuvre du fameux mur ...mais,  même avec de la colle plein les doigts, il dira que c'était pas lui. Ce n'est pas lui non plus qui demandait à Obama d'influer sur la justice américaine pour baisser l'amende de la BNP-Paribas.
La nouvelle justice de Culbuto et Taubira, c’est condamner sur une intention, pas besoin de commencement de réalisation, ou de préparatifs. Dans le dossier contre Sarkozy, il n'y a rien (voir Le chômage va baisser...., les juges sontimpartiaux..., le chômage va baisser..., les juges sont impartiaux...). Ce dossier est vide, comme tous les autres et se terminera en eau de boudin. Cela s'appelle de l'acharnement. Il s'acharne par peur, c'est aussi simple que cela. Et parce qu’il est en campagne électorale permanente!!
Mais rien de grave pour la gauche ! ils se permettent tout ...
Freud a dit "Le lapsus est toujours révélateur".....

On préfère le poivre de Cayenne à sa justice.
Mardi, nous apprenions que l’ex-candidate FN Anne-Sophie Leclère aux élections municipales de Rethel, avait été condamnée  par le tribunal de Cayenne à 9 mois de prison ferme, 5 ans d'inéligibilité, assortie d'une amende de 50.000 euros pour avoir comparé la ministre de la justice Christiane Taubira à un singe. Les juges ont également condamné le Front national à 30.000 euros d'amende. Le tribunal avait été saisi d’une plainte du parti indépendantiste guyanais Walwari (parti créé par Taubira et son ex-mari en 1992 et dont elle est toujours adhérente).
Le front national a fait appel car Stéphane Rémy, président du tribunal correctionnel, est adhérent au Syndicat de la magistrature (le mur des cons) dont la présidente Françoise Martres, a été mise en examen le 17 février pour injures publiques dans l’affaire du « mur des cons(plaine du FN). Le Front National a fait une demande de récusation du juge, mais elle a été refusée. Le tribunal a condamné lourdement (au-delà des réquisitions) après avoir constaté l’absence des accusés ou de leurs défenseurs lors de l’audience du 15 juillet. L’ex-candidate FN a expliqué qu ‘elle n’avait pas les moyens financiers pour se faire représenter par un avocat, tandis que le Front National, n’a trouvé aucun défenseur acceptant de défendre le parti frontiste. Pour quelle raison, Taubira a-t-elle fait déposer plainte par son parti, alors que c’est elle l’offensée ?  De plus, pourquoi à 7000 kms de la France, alors que le délit s’est passé en métropole ?  On voit bien comment est manipulée la justice, surtout quand les adversaires sont de droite.
Jamais condamnation pour de tels faits n’a été aussi lourde (le maximum constaté a été une amende de  5000 euros pour des cas similaires, mais jamais de prison ferme). On attend pour comparer le jugement de Guy Bedos contre Nadine Morano qu’il a traité de conne dans un de ses spectacles.
Commentant la décision, Taubira s’est permis un commentaire : « On sait bien ce que pense le FN : c'est les noirs accrochés aux branches des arbres, les Arabes à la mer, les homosexuels dans la Seine, les Juifs au four. Voilà les pensées profondes de ce parti ». Elle ne risque pas de plainte, parce qu’avant qu’un juge accepte....
Neuf mois pour insulte raciste et rien pour tous les délinquants multirécidivistes, remis en liberté par la ministre de la Justice.... C’est ça la nouvelle justice gauchiarde. L'indépendantiste n'a jamais été condamnée pour ses propos à l'égard de la République dont elle bénéficie de somptuaires avantages ...
Hormis le FN, personne dans le monde politique ne s'insurge contre cette condamnation.
Et comme son patron Culbuto, Taubira, sur BFMTV y est allée de son lapsus : « je ne commente pas une injus..... une décision de justice »
Ce verdict résume toute la dérive de la justice, accélérée sous Taubira. Cela sent une instrumentalisation politicienne, mais aussi un aspect revanchard malsain, presque raciste, contre un passé colonial, qu’on retrouve chez celle qui est leur ministre.

Taubira n’aime pas la France
Christiane Taubira a réussi, après treize ans de combats, à faire débaptiser l’aéroport de Cayenne qui portait alors le nom de Rochambeau :  il s’appelle désormais Félix Eboué.  En 1944, les américains créèrent un aéroport militaire à Cayenne qu’ils nommèrent Rochambeau en hommage  au maréchal Jean-Baptiste Donation de Vimeur, comte de Rochambeau, commandant du corps expéditionnaire français durant la guerre d’indépendance américaine et compagnon du Marquis de La Fayette. Un concours scolaire est lancé, c’est le nom de Cépérou, chef amérindien du XVII° siècle, qui l’emporte. Pas bon pour Mme Taubira, qui lutte avec son parti contre la colonisation française, l’Etat français et les fonctionnaires français, etc. Son parti indépendantiste porte pourtant un nom amérindien (Walwari) mais aucun autochtone ne se reconnaît dans ce mouvement de noirs et de métis. Ce parti indépendantiste ignore les Amérindiens qui sont les vrais autochtones de Guyane, alors que les blancs et les noirs sont pour eux des colonisateurs. Mais,  au contraire de Mme Taubira et des amis de son parti, les amérindiens ne souhaitent  pas l’indépendance.
Elle a menti pour que Sarkozy, qui voulait l’intégrer dans le gouvernement Fillon (un poste qu'elle refusera), change le nom de Rochambeau en Eboué, en disant que les haitiens avaient été choqués par le nom de Rochambeau. Elle fut toutefois contrainte de choisir Félix Eboué, un guyanais, fils d’esclave, comme se plait à ressasser Mme Taubira alors qu’il est surtout connu comme un patriote français (il gouverna pour le compte de la France, diverses colonies, dont la Guadeloupe et la Martinique, et ensuite le Tchad qu’il rallia au général De Gaulle, puis toute l’AEF en qualité de gouverneur général ; il contribua ainsi grandement à la Libération de la France et fut, à ce titre “Compagnon de la Libération”).  Taubira ne peut pas en dire autant.
Il faut se souvenir que Mme Taubira, qui a passé sa vie à dénigrer la France, est à l’origine de la loi de 2001 “tendant à la reconnaissance des traites et des esclavages comme crime contre l’humanité”. Cette loi évite soigneusement toute allusion à l’esclavage autochtone, au négoce lucratif pratiqué par les rois-nègres qui étaient les collecteurs et les vendeurs d’esclaves et à la traite arabe enfin, la plus nombreuse. Que vise exclusivement cette loi ? La France, évidemment.
En juin 2012, Mme Taubira, député de la Guyane sortante, ne se représente pas et son parti Walwari ne présenta pas d’autres candidats. Le discours électoral de Walwari est anti-Français, anti-Etat, anti-colonialiste,… difficile à concilier avec l’accession de son éminente présidente aux fonctions de ministre de la justice.
Elle est la ministre qui divise le plus les français avec notamment la loi sur le "mariage par derrière", et la réforme de la politique pénale.

Chiche, donnons l’indépendance à la Guyane
Donnons donc l'indépendance à la Guyane, on sera débarrassé de Mme Taubira et de ses amis. L’état économisera des sommes considérables en assistanat social auprès de populations qui nous méprisent. Il y a d’autres régions dans le monde où nos militaires peuvent faire des exercices. Faisons comme le Royaume-uni, l’indépendance mais sans argent. De toute façon, la Guyane est une zone de non droit où les meutres se succèdent aux autres.
En dehors du TGI monocolore, la Guyane dispose de prisons surpeuplées, tellement d’ailleurs qu'on voit mal comment on pourra y mettre Mme Anne-Sophie Leclère, à moins que l’on ré-ouvre le bagne. C’est aussi une criminalité (viols, assassinats, agressions violentes) qui place Cayenne en tête de toutes les villes de France, un chômage à 23% (plus de 42% chez les jeunes). Mais la guyane, c’est aussi des Indiens amazoniens, parfaitement imbibés par l'alcool, qu'on montre aux rares touristes. Mais la Guyane nous a aussi envoyé Christiane Taubira…. Et au train où vont les choses c’est la France qui va devenir la Guyane. Le verdict de Cayenne montre en tout cas cette voie.

1 commentaire:

  1. La vieille peau de Banane , fait de la Pub pour DECATHLON !

    RépondreSupprimer