16 nov. 2013

Ici Oyonnax, à vous Cognac-Jay !

En France tout va bien, ce n’est pas moi qui le dit, ce sont les hommes politiques de la majorité. Réagissant à la baisse du PIB de 0,1% au 3ème trimestre, Bruno Le Roux, le chef de file des députés PS, estime que la France est sur « le bon ...chemin ». Quant à Moscovici, il nous explique  que le repli de la croissance n’est "pas un indicateur de déclin". Le même nous apprend aussi qu’après la dégradation de la note de la France, les taux d’emprunt ont légèrement augmenté, mais «restent parmi les plus attractifs au monde». N’empêche que 10% de hausse ce n’est pas rien. Les mauvaises nouvelles s’accumulent pour Pépère : Voilà t’il pas que sa côte de popularité vient de chuter à 15% de satisfaits, que l’OCDE vient de sortir un rapport sur l’état de la France pour lequel l’Elysée a fait beaucoup d’efforts pour en bloquer, depuis un an, la diffusion. Même TF1 s’y met, à Oyonnax, on voit Hollande se faire siffler à son arrivée à la Mairie. Le peuple a sifflé oui, mais pas après Hollande, c’est après sa voiture, d’ailleurs TF1 le reconnait en avouant avoir décalé la bande son de 4 secondes. Décidemment, Hollande collectionne les difficultés et il ne se passe pas un jour de tranquillité. Si, peut- être une chose qui marche bien, il est en train de sauver l'industrie du bonnet! .....

Il n’a pas de chance cette semaine Pépère, il avait pourtant bien averti en lançant le centenaire de la grande guerre de 14/18, qu’il voulait une pause, que les français devaient se regrouper pour cette commémoration, une année tranquille, pensait-il peut-être. Et bien non, dès le 11 novembre, en quittant la cérémonie, il se fait huer en descendant les Champs Elysées. Et l’après-midi à Oyonnax, peut être avaient-ils reçu des ordres, mais aucun média ne parle des huées et des sifflets à son encontre. Pourtant Hollande a bel et bien été sifflé à son arrivée à la mairie et quand il en est reparti. Cette info aurait pu rester sous silence, mais TF1 en décalant la bande son de 4 secondes, a fait réagir les services de l’Elysée qui crient au scandale car Hollande, selon eux, n’aurait pas été sifflé quand il est sorti de voiture. Mais alors, qui a été sifflé ? c’est important de le savoir. En tout cas, ils ont perdu une occasion de se taire. Il pensait bien s’offrir une journée de repos jeudi sous le soleil de Monaco, malheureusement trois mauvaises nouvelles sont tombées au moment de quitter Paris, d’abord sa côte de popularité qui tombe au plus bas (15% de satisfaits), jamais un président de la république n’est tombé si bas. Autre mauvaise nouvelle l’OCDE divulgue son rapport sur l’état de la France et ensuite l’INSEE qui annonce une récession du PIB au 3ème trimestre 2013. Il pensait faire une promenade pépère à Monaco, là au moins, il ne serait pas sifflé. D’ailleurs, on ne sait pas trop ce qu’il est aller faire là-bas. Des mauvaises langues disent qu’il est allé donner un chèque à Albert de Monaco pour régler le différend du fils Fabius, parti sans payer ses dettes de jeu du casino de Monte carlo (Voir : Hollande tire les ficelles de la justice)

La fronde fiscale
Tout va bien, je vais bien, c’est ce que Pépère se dit, malgré la fronde fiscale, les portiques et les radars brulés en Bretagne et ailleurs. Les préfets viennent de l’alerter sur l'état de colère et d'exaspération de la société française, mais il ne s’en préoccupe pas. Du moment aue les syndicats sont calmes, pas de manifestations en vue, il n’y a aucune raison de s’inquiéter. D’ailleurs, les syndicats ont tellement peu à faire, qu’ils viennent de décider une grande manifestation le 30 novembre prochain, contre le ... racisme.

Sans être devin, cela fait quelques années que le feu couve et on sent bien aujourd’hui qu’il faut peu de choses pour que cela éclate, mais pour Pépère dans son chateau, tout va bien, y qu’à attendre. Les impôts nationaux et locaux qui augmentent sans cesse, les cotisations sociales toujours en hausse, les services rendus à la population qui se dégradent dans les communes (poste, écoles, gendarmeries, commissariats supprimés,etc..), les chiffres du chômage qui n’arrêtent pas de grimper, des ateliers et usines qui ferment.Pendant ce temps, la classe politique regarde ailleurs, bien contente que ses privilèges demeurent. PAS pour longtemps...

Pépère, Monsieur « moins »
La popularité du chef de l’état et du 1er ministre vient de chuter à 15% de satisfaits. Hollande et son gouvernement accumulent les bourdes et les reculades. Les français sont exaspérés, l’Ecotaxe a été l’impôt de trop. Aujourd’hui, Hollande est obligé de faire dans la discrétion., la dernière en date, hier, on apprend que le week-end du 1er décembre, la grève des équipes de football est suspendue. Hollande a envoyé un de ses amis le député PS Jean Glavany. Qu’a t’il promis ? impossible de le savoir. Les députés d’opposition ont posé la question, mais pas de réponse.   


Standart & Poors
On peut comprendre son amertume : François Hollande ne fait-il pas tout pour plaire à l’ingrat trio d’agences de notations que S&P’s forme avec Moody’s et Fitch ? Après s' être attaqué à la finance pendant la campagne électorale, il avait retourné sa veste fin 2012. Il fait pourtant tout pour leur faire plaisir à ces agences anglo-saxonnes, Il impose et taxe à tout va les Français pour rétablir les comptes publics, il encourage la flexibilité du marché du travail, il distribue des allègements d’impôts aux entreprises pour doper leur compétitivité, il rétrécit la durée des retraites.... Il ne comprend pas.

La baisse de la note de la France est justifiée par trois mots
•Echec économique

•Impasse politique
•Naufrage budgétaire

Hollande, vexé et obtus a de suite annoncé qu ‘il ne changerait pas de cap. Mais en a t ‘il un ?
Après la dégradation de la note de la France, les taux d’emprunt ont légèrement augmenté, mais «restent parmi les plus attractifs au monde», souligne un ministre de l’Économie Moscovici quelque peu coincé. Quand même 10% de hausse ce n’est pas rien (Le rendement des obligations françaises à dix ans est passé de 2,158 % hier à 2,385 %).

« Les efforts du Premier ministre pour minimiser la dégradation du AAA de la France sont pathétiques. L’honneur d’un gouvernement est d’assumer ses échecs et d’en tirer les conséquences. Le plus accablant pour les Français est d’entendre le Premier ministre leur dire que tout va continuer comme si de rien n’était. Qu’on va aller encore plus loin, encore plus fort dans cette politique de gribouille qui nous a jetés dans la récession, le surendettement et la dégradation. N’est pas de Gaulle qui veut. Non seulement le pouvoir se fait désormais dicter sa politique par les agences de notation, mais il n’a plus la crédibilité pour parler d’égal à égal avec l’Allemagne.  Quand un pouvoir faillit à ce point, quand il est impuissant à rassurer son peuple, ses partenaires et les investisseurs, l’intérêt national est d’en changer maintenant »
Qui est l'auteur de cette condamnation sans équivoque de la politique du gouvernement ? Ce n'est autre que Jean-Marc Ayrault en janvier 2012, et le premier ministre de l'époque était François Fillon.


Rapport de l’OCDE : Hollande maintient le cap? Lequel?
Quelques mois après son élection  Hollande, le grand économiste, avait demandé un rapport à l'OCDE sur la compétitivité de la France, pensant que celui-ci montrerait les erreurs de son prédécesseur. Mais depuis près d’un an l’Elysée s’est opposé à deux reprises à la diffusion de ce rapport. Malgré ce blocage, les experts ont mené leur expertise jusqu'au bout… et l’on diffusé sans l’accord du chef de l’état. Hollande a été averti vendredi dernier par le directeur de l’OCDE que la diffusion serait faite le 13 novembre.

Et effectivement, à sa lecture, on comprend pourquoi l’Elysée voulait bloquer sa publication. L'OCDE pointe dans son rapport les tares profondes de l'économie française : baisse du niveau d'éducation et de formation, fiscalité excessive, généralisation des 35 heures, smic trop élevé... C'est un rapport accablant. Le seul bon point donné est à propos du crédit d'impôt compétitivité emploi.Pour le reste le rapport est très sévère (excès de réglementation, baisse du niveau d'éducation des jeunes ou du niveau de formation des adultes, fiscalité excessive pesant sur les entreprises françaises, la plus élevée d'Europe). Mais les experts du Château de la Muette insistent sur deux points politiquement embarrassants pour le gouvernement: le smic, bien trop élevé à leurs yeux, et le passage aux 35 heures. Comparés à leurs voisins européens, qui sont leurs concurrents directs, les Français ne travaillent pas assez, et lorsqu'ils travaillent, ils sont trop payés pour ce qu'ils font. À l'inverse de l'Allemagne, en France les salaires ont augmenté plus vite que la productivité, ce qui a détérioré la «compétitivité coût».
Si la France refuse de baisser les salaires, elle doit faire «un ajustement par le haut» pour accroître sa productivité. Cela signifie travailler plus (faire 39 heures payées 35) et mieux pour fabriquer des produits plus innovants, plus compétitifs, à haute valeur ajoutée.

L'Éducation nationale a beau être l'un des principaux budgets de l'État, elle a visiblement failli à sa tâche. «L'école ne joue plus son rôle d'ascenseur social. C'est la même chose pour la formation: il y a beaucoup d'argent pour la formation professionnelle, 32 milliards d'euros en 2012, mais cet argent ne fait que creuser les inégalités scolaires.»
Conclusion de l'OCDE: Pour remédier à la dégradation de la compétitivité française, l'organisation recommande à la France, non seulement de réformer sa fiscalité, son marché du travail, de mieux former ses jeunes et ses salariés, mais aussi de rendre son secteur public plus efficace, de renforcer la recherche et l'innovation, et d'accroître la concurrence dans les industries de réseau et le commerce de détail. Tout le contraire de ce que prône Hollande et les 40 voleurs (Ce sont les 40 économistes, qui 5 jours avant le 1er tour des présidentielles ont appelé à voter Hollande, le seul candidat, selon eux, à pouvoir redresser la France)

Hollande ne fait pas le job, il doit rendre les clés.

Recul du PIB de 0,1% au 3ème trimestre
L'éclaircie que prévoyait Hollande aura été de courte durée. Après un deuxième trimestre marqué par un net rebond du PIB de 0,5%, la croissance est repartie à la baisse au troisième trimestre. D'après les premiers résultats des comptes nationaux trimestriels publiés par l'Insee, le PIB a reculé de 0,1% sur la période de juillet à septembre. Tous les autres états européens connaissent une légère hausse du PIB, y compris l’Espagne et le Portugal. On constate même un + 0,8% pour la Grande bretagne. « Ce n'est pas une surprise», a commenté le ministre de l'Economie Pierre Moscovici, le repli de la croissance, n’est "pas un indicateur de déclin"


Affaire Xavier Kemlin/Trierweiler
J’ai beau chercher sur Internet, aucun média, à part dreuz.fr, ne parle de l’affaire Xavier Kemlin contre valérie Trierweiller. Rappelez-vous, Xavier Kemlin a déposé plainte avec constitution de partie civile contre Valérie Trierweiler pour détournements de fonds publics - « elle n’a aucun lien juridique avec la nation » précise-t-il, et elle ne devrait pas, selon lui, bénéficier de l’argent de l’Etat. Enfin le dossier bouge, Xavier Kemlin s’est rendu le 13 novembre à la convocation du juge Le loire, au Pôle économique et financier du tribunal de Grande instance de Paris, pour être entendu en qualité de partie civile.

Interrogé par le site Dreuz.info, on a enfin des nouvelles de cette affaire :
Le doyen des juges va maintenant rendre ses conclusions. Soit,  il va suivre le parquet, soit,  il met Trierweiler sous le statut de témoin assisté , soit carrément en examen.

Xavier Kemlin a appris lors de cette audition que le parquet considère qu’il n’y a pas d’infraction pour deux raisons :
• les dépenses engagées par l’Etat pour Madame Trierweiler le sont « dans le cadre de sa fonction de première dame »,

• « son statut peut être considéré comme un service public (présentation, image de la France, etc) »
Le parquet affirme donc que Madame Trierweiler a « une fonction de service public ».

Xavier Kemlin a contesté ces deux points, car d’une part le statut de première dame n’existe pas dans les textes , mais surtout que cette personne n’a aucun lien juridique avec le président, et encore moins un rôle d’une fonction de service public, sinon dans ce cas, pourquoi Mazarine Pingeot, fille longtemps cachée de François Mitterrand, ne bénéficierait-elle pas elle aussi de ce statut ?
Le pouvoir n’est pas sexuellement transmissible.

L’avocat de Monsieur Kemlin a trouvé Les arguments du parquet, «  très intéressants », et il est même, selon Kemlin, « enchanté ». En effet, « si le juge décide de classer l’affaire, nous ferons appel, et ils devront alors justifier leur décision au regard des textes, et ces textes, ils n’existent pas ! ». Le doyen des juges devrait entendre la maitresse de Hollande et prendre sa décision vers la fin de l’année.
Dans le cas où cette affaire serait classée, Xavier Kemlin a prévenu qu’il ferait appel.

Il faut rappeler que ce dossier met Hollande dans l’embarras, en effet, si Valérie Trierweiler, n’est pas sa concubine, il y a détournements de fonds publics. Si Hollande déclare qu’elle est sa concubine, il peut être accusé de fraude fiscale, car depuis 6 ans il aurait dû faire une déclaration commune d’ISF, ce qui lui faisait passer au delà du seuil imposable. Il aurait dû payer cet impôt. 
il existe maintenant trois possibilités : soit le parquet enterre définitivement l’affaire ; soit Mme Trierweiler est entendue comme témoin assisté ; soit enfin elle est tout simplement mise en examen pour détournement de fonds publics.

Xavier Kemlin se demande – c’est son droit et son devoir – pourquoi Valérie Trierweiler est entretenue par la République depuis l’avènement de son amant à la présidence. Si la justice fait son travail, Hollande risque gros.

Il en a plein les bottes cette semaine
Décidemment, les semaines se suivent et ne se ressemblent pas, c’est même plutot pire que la semaine précédente.

Comme par hasard, en pleine tourmente pour Hollande et le gouvernement une affaire impliquant Sarkozy apparait aujourd’hui , mais elle risque, encore une fois, de ne pas faire long feu. Enfin, tout n’est pas mauvais pour notre président. Il vient d’arriver 1er haut la main en tête d’un sondage fait par un site américain. Il s ‘agissait de désigner les dix ...... pires politiciens. Certains sont cités par leur lacheté, d’autres pour leur avidité et certains sont des menteurs.


Le Top 10 des hommes politiques les plus mauvais de 2013 vu par les américains

10.  Rob Anders est un homme politique canadien.

9.  Rod Tam est l'ancien législateur de l'État et Honolulu conseiller municipal. Il a été condamné pour 26 chefs d'accusation pour vol.

8.  Ernest Bai Koroma, président de la Sierra Leone depuis 2007.

7.  John Andrew Boehner, membre du Parti républicain, est l'actuel Président des États-Unis Chambre des représentants. 

6.  CC Patil est un homme politique indien, il est membre de l'Assemblée législative du Karnataka, et a servi comme Ministre de la femme et de l'enfant dans le Sadananda Gouvernement Gowda DV. 

5.  Julia Eileen Gillard est l'ancienne premier ministre de l'Australie et leader du Parti travailliste de 2010 à 2013.

4.  Lisa Hanna. L'une des femmes les plus jeunes à être élus au Parlement jamaïcain, Lisa Hanna qui a émergé comme gagnant de Miss monde 1993 est maintenant devenue pire ministre du spectacle de la Jamaïque.

3.  Altaf Hussain est un homme politique pakistanais qui a fondé et dirige un parti politique connu sous le nom Muttahida Qaumi Movement (MQM).  Altaf Hussain et son parti ont recouru à la violence pour accéder au pouvoir.
2.  Silvio Berlusconi homme politique italien qui a été trois fois Premier ministre de l'Italie , de 1994 à 1995, 2001 à 2006 et 2008 à 2011.

1.  François Gérard Georges Nicolas Hollande est le président actuel de la France et co-prince d'Andorre.  Il était auparavant le premier secrétaire du Parti socialiste français de 1997 à 2008.  Selon les derniers sondages, seulement 15 pour cent des Français ont une opinion positive à propos de François Hollande comme président français, le chômage a fortement augmenté sous sa présidence et atteint maintenant  un niveau record.  Il a apporté des changements dans le code des impôts qui ont incité beaucoup de Français riches à quitter le pays.  Il est l'un des plus puissants partisans du socialisme en Europe à un moment où l'Europe a besoin, d'innovation, de moins de dépenses publiques et d’aider les entreprises.

 

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire